Les Bleus diminués, mais déterminés

  • A
  • A
Les Bleus diminués, mais déterminés
@ Reuters
Partagez sur :

VI NATIONS - Le XV de France affronte le Pays de Galles au Millennium Stadium de Cardiff.

VI NATIONS - Le XV de France affronte le Pays de Galles au Millennium Stadium de Cardiff. Toujours invaincu dans le Tournoi des Six Nations 2010 après avoir dominé l'Ecosse (18-9) et l'Irlande (33-10), le XV de France est en lice pour le Grand chelem, au même titre que l'Angleterre. Mais pour réaliser cette performance, qu'ils n'ont plus signée depuis 2004, les Bleus devront s'imposer vendredi au Pays de Galles, avant de recevoir l'Italie puis l'Angleterre. Battus en ouverture par le XV de la Rose (17-30), les Gallois restent sur une victoire à l'arrachée face à l'Ecosse et n'ont pas encore perdu tout espoir de remporter le Tournoi. La confrontation sera donc particulièrement difficile à négocier pour les Tricolores au Millenium Stadium de Cardiff, d'autant plus que ces derniers sont confrontés à une cascade de blessures. Après le pilier Sylvain Marconnet, le troisième ligne Fulgence Ouedraogo et l'ailier Vincent Clerc, remplacés respectivement par Clément Baiocco, Julien Bonnaire et Benjamin Fall dans le groupe, c'est l'ailier bayonnais et le deuxième ligne Pascal Papé qui ont dû renoncer. Du coup, Julien Malzieu et Julien Pierre seront dans le quinze de départ, alors que Sébastien Chabal, absent des deux premiers matches pour cause de lombalgie, effectue son retour sur le banc, au côté notamment du jeune ailier de Castres Marc Andreu, sélectionné pour la première fois. Trinh-Duc: "Ne pas se chercher d'excuses" Reste désormais à savoir si ses nombreux changements ne vont pas perturber une équipe qui était montée en puissance entre la courte victoire face aux Ecossais et la démonstration face aux Irlandais. Pour le demi d'ouverture François Trinh-Duc, cela peut en effet avoir des répercussions comme il l'a confié à l'AFP: "Cela déstabilise toujours un peu. C'est rageant de voir partir des coéquipiers alors qu'on avait préparé le match avec eux (...) Mais il ne faut pas se chercher d'excuses. Il faut positiver, aider les "nouveaux". D'un autre côté, on ne part pas non plus avec un excès de confiance parce que l'on a gagné nos deux premiers matches. Notre objectif, c'est de gagner le Tournoi et, à court terme, de remporter un troisième match consécutif, ce que la France n'a encore jamais réussi à faire (depuis l'arrivée de Marc Lièvremont). Ce serait dommage de rater cette marche". Vainqueurs l'an dernier du XV du Poireau au Stade de France (21-16), les Bleus s'étaient en revanche inclinés sur la pelouse du Millennium Stadium en 2008, année de la consécration pour les Gallois qui avaient signé le dixième Grand Chelem de leur histoire. Cette fois, ce sont les Français qui sont en position de force, déterminés à réussir leur pari.