Les Bleus arrivent chez les Blacks

  • A
  • A
Les Bleus arrivent chez les Blacks
@ REUTERS
Partagez sur :

RUGBY - L’équipe de France a atterri mercredi, à Auckland. Le Mondial démarre dans 10 jours.

Après une escale à Dubaï et plus de 36 heures de voyage, les Bleus sont enfin arrivés. Il est 14 heures sur la pendule d’Auckland, soit 4 heures du matin en France. Mais pour leur premier pas sur le sol néo-zélandais, les Français ne sont pas vraiment dépaysés. Drapeaux bleu-blanc-rouge et Marseillaise entonnée par une centaine de supporters tricolores venus accueillir les rugbymen.

Un haka de bienvenue   

Pour la plupart des supporters, ils vivent en Nouvelle-Zélande mais supportent le XV de France. C’est le cas d’Augustin, un Breton installé à Auckland. "J’ai pris une journée de congés pour venir leur dire à quel point on les supportait. On est là pour eux. Quoiqu'il arrive, on sera derrière eux". Augustin se prête même à rêver pour cette Coupe du monde : "ce qui serait bien, ça serait une finale France-All Blacks, le 23 octobre prochain". 

Supporters des Bleus à Auckland, 930

© REUTERS

Un accueil très chaleureux qui n'a pas laissé les Bleus insensible. Sur son compte Twitter, Fulgence Ouedraogo n'a pas hésité à commenté cette arrivée : "beaucoup de supporters français pour nous accueillir à l'aéroport, ça nous met dejà dans l'ambiance !". L'équipe de France reçue par ses fans mais aussi par un comité d’accueil. Des jeunes Maoris avaient organisé une petite cérémonie en leur honneur. Et en guise de cadeau de bienvenue, un haka bien musclé au beau milieu de l’aéroport.

Photos officielles pour la première journée

Après un si long voyage, les joueurs sont forcément fatigués. Vincent Clerc, trois-quarts aile du Stade Toulousain paraît tout de même satisfait d’être arrivé. "C’est vrai que ça été long mais bon on ne l’a pas trop mal digéré". Et de poursuivre : "ça fait du bien de se dire que ça commence enfin. Maintenant, on est dans le bain, on se rend vraiment compte de là où on est".

Au programme des Bleus pour cette première journée, photos officielles pour les organisateurs de la Coupe du monde. Le XV de France prendra aussi connaissance de son hôtel. Les joueurs seront logés au Spencer On Byron Hotel. Un site parfait pour la concentration, à une dizaine de kilomètres du centre d’Aukland, dans la banlieue de North Shore.

220 euros la chambre

Hotel Bleus Mondial de Rugby, 930

© DR

Pas question pour les Bleus de reproduire la même erreur que les footballeurs lors de la dernière Coupe du monde en Afrique du Sud. A 220 euros la chambre pour la nuit, on est bien loin du "bling-bling" de l'Hotel Pezula, à Knysna, où les joueurs de Raymond Domenech avaient pris leurs quartiers. Le prix de la chambre (589 euros la nuit) avait déclenché un véritable tollé à l’époque.

La délégation française (30 joueurs et 16 membres du staff) y logera pendant près de 26 jours, soit la durée de la phase de poules. Mais pour les joueurs, pas question non plus de renoncer à un certain confort. Chaque rugbyman aura donc sa chambre individuelle (de 55 m²). Mais les Bleus devront encore attendre un peu avant de se reposer et récupérer du voyage. Les joueurs ont en effet interdiction de faire une sieste le jour de leur arrivée, histoire de vite s’acclimater aux 10 heures de décalage horaire avec la France. La journée promet d'être longue, mais comme le dit Pascal Papé sur son compte Twitter : "on va bien dormir cette nuit".