Les Bleus à l'ouverture ?

  • A
  • A
Les Bleus à l'ouverture ?
Partagez sur :

La qualification pour l'Euro 2012 va permettre à l'équipe de France de pouvoir travailler sereinement au cours des prochains mois, comme certains l'ont confirmé. Avec six matches amicaux au programme, Laurent Blanc va à la fois pouvoir peaufiner ses schémas, mais également lancer ou relancer certains joueurs en marge du groupe, et dont l'arrivée a été stoppée par l'enjeu des derniers matches qualificatifs.

La qualification pour l'Euro 2012 va permettre à l'équipe de France de pouvoir travailler sereinement au cours des prochains mois, comme certains l'ont confirmé. Avec six matches amicaux au programme, Laurent Blanc va à la fois pouvoir peaufiner ses schémas, mais également lancer ou relancer certains joueurs en marge du groupe, et dont l'arrivée a été stoppée par l'enjeu des derniers matches qualificatifs. La dernière ligne droite vers la phase finale de l'Euro n'est pas encore engagée. Loin de là, puisque les Bleus viennent à peine de composter difficilement leur billet vers la Pologne et l'Ukraine. On le sait, Laurent Blanc a encore besoin de temps, et surtout beaucoup de travail devant lui pour que ses Bleus évoluent comme il le souhaite. La fin de la période des qualifications, et le premier objectif en poche, permet de passer à l'étape suivante: un affinage du jeu, qui va repousser les résultats au second plan. "On va jouer des matches sans enjeu contre de très bonnes équipes, on va essayer de mettre l'accent sur le jeu et de donner du temps à certains qui n'en ont pas trop eu, et qu'il serait intéressant de voir en équipe de France s'ils continuent de faire de bonnes performances avec leur club", a notamment expliqué le sélectionneur national dès la conférence de presse qui a suivi la qualification face à la Bosnie (1-1). Si l'on sait que l'Allemagne sera au rendez-vous en février prochain, ou qu'il reste encore une date pour accompagner le match face aux Etats-Unis en novembre, l'heure serait donc à l'ouverture concernant les joueurs. Ouvrir le groupe d'accord, mais à qui ? Une vraie richesse au milieu Assez logiquement, le poste de gardien ne paraît pas concerné, avec une hiérarchie établie et figée. En défense, l'arrivée de Mathieu Debuchy, plutôt bon face à l'Albanie, représente assurément une alternative, à revoir sur le flanc droit. La blessure de Bacary Sagna modifie quelque peu la donne, du moins à court terme, avec Anthony Réveillère qui était titulaire contre la Bosnie, et donc Debuchy dans son sillage. Dans l'axe, les retours de blessure de Mamadou Sakho mais surtout de Philippe Mexès vont peut-être chambouler l'ordre établi, puisqu'Adil Rami, Eric Abidal, et à un degré moindre Younes Kaboul ont évolué en charnière ces derniers mois. Blanc pourrait aussi être tenté par Raphaël Varane, s'il continue à jouer avec le Real Madrid. A gauche, ça paraît plus fermé, avec Patrice Evra, Abidal si nécessaire, ou encore Réveillère dont la polyvalence pourrait être bénéfique à l'heure de former un groupe. Il reste le sort de Gaël Clichy, qui joue par intermittence avec City et qui paraît moins concerné désormais. Au milieu de terrain, la richesse implique des choix. On sait Blanc très attentif à la convalescence d'Abou Diaby, tandis qu'Alou Diarra a tout intérêt à enfin trouver son rythme de croisière avec l'OM pour ne pas perdre pied. Yann M'Vila est solidement accroché à un poste qui lui semble promis. Après ses prestations du printemps ou encore son entrée en jeu face à la Bosnie, Marvin Martin a gagné le droit d'être vu face à de plus grosses cylindrées. De même, un Yohan Cabaye à 100% serait intéressant. Il y a toutefois l'inconnue Yohan Gourcuff, qui va reprendre avec Lyon. Une énigme... De même, Jeremy Mathieu, appelé de dernière minute, aimerait montrer qu'il peut apporter quelque chose en doublure à gauche, avec une possibilité de grimper d'un cran pour faire l'étalage d'une qualité de centre qu'il n'y a pas en bleu. On attendra également de voir si Hatem Ben Arfa joue régulièrement et retrouve son niveau. En attaque, c'est plus complexe. Le retour de Karim Benzema est attendu, Kévin Gameiro va devoir briller avec le PSG, tandis que Loïc Remy est lui plus prolifique en partant de la droite. Djibril Cissé a été très applaudi par le public, mais il n'est pas certain que ce soit suffisant. Blanc aime le profil de Guillaume Hoarau, qui ne manquera pas de travail, à la fois pour se faire une place à Paris et évidemment pour revenir en bleu. Dans le même type de joueur, Olivier Giroud a souvent été pré-convoqué, et aura peut-être sa chance pour l'un des matches amicaux.