Les Bleus à l'heure du chrono

  • A
  • A
Les Bleus à l'heure du chrono
Partagez sur :

C'est ce jeudi à Boulogne-sur-Mer que se déroulent les épreuves du contre-la-montre des championnats de France. Si Jeannie Longo, victorieuse des trois dernières éditions, est la grande favorite chez les dames, le chrono est beaucoup plus ouvert chez les hommes avec Nicolas Vogondy, Sylvain Chavanel, Jean-Christophe Péraud, Jérôme Coppel ou encore Christophe Riblon comme candidats à la victoire.

C'est ce jeudi à Boulogne-sur-Mer que se déroulent les épreuves du contre-la-montre des championnats de France. Si Jeannie Longo, victorieuse des trois dernières éditions, est la grande favorite chez les dames, le chrono est beaucoup plus ouvert chez les hommes avec Nicolas Vogondy, Sylvain Chavanel, Jean-Christophe Péraud, Jérôme Coppel ou encore Christophe Riblon comme candidats à la victoire. A dix jours du départ du Tour de France prévu en Vendée, les coureurs tricolores n'ont pas encore complètement l'esprit tourné vers la Grande Boucle. Car il y a d'abord les Championnats de France qui se profilent en cette fin de semaine. Les spécialistes de l'effort individuel ont en effet rendez-vous avec l'épreuve du contre-la-montre dès jeudi à Boulogne-sur-Mer. Un exercice dans lequel peu de coureurs tricolores sont vraiment à l'aise. Vainqueur l'an dernier à Chantonnay, Nicolas Vogondy, qui a signé cette année chez Cofidis, espère conserver son titre. Mais Sylvain Chavanel, deuxième des deux dernières éditions et déjà vainqueur en 2005, 2006 et 2008, ainsi que Jean-Christophe Péraud, lauréat en 2009, seront de très sérieux concurrents sur un parcours de 45,200 km sélectif dans le Boulonnais. "J'ai plus de chances sur le contre-la-montre que sur la course en ligne. C'est un vrai objectif pour moi. En plus, c'est un bon effort et un bon entraînement en vue du Tour de France, sur une course de même nature", a ainsi confié le coureur d'AG2R. Le contre-la-montre de 42,5 km autour de Grenoble prévu lors de la 20e étape, est lui aussi plutôt vallonné. Laszlo Bodrogi (Team Type 1) et Jérôme Coppel (Saur-Sojasun), deuxième en mars dernier du contre-la-montre du Tour de Murcie derrière Alberto Contador mais devant Denis Menchov, peuvent aussi prétendre à la victoire. Meilleur jeune du dernier Critérium du Dauphiné, qu'il a fini à la treizième place du général, le leader de Saur-Sojasun veut prouver qu'il est en excellente condition avant le grand départ du Tour. Riblon: "Très ambitieux" Après un début de saison "pas du tout à la hauteur de ses espérances", Riblon, gonflé à bloc après une coupure en mai et un stage en altitude de quinze jours dans les Alpes avec son équipe AG2R-La Mondiale, espère bien quant à lui jouer les troubles-fêtes. "Les championnats de France ont toujours été un objectif pour moi. Sans paraître présomptueux, j'estime avoir ma carte à jouer aussi bien sur le contre-la-montre de jeudi que sur la course en ligne dimanche. Les deux épreuves sont dans mes cordes, je suis donc plutôt très ambitieux". Si le chrono apparaît donc très ouvert chez les messieurs, c'est beaucoup moins le cas chez les dames, où Jeannie Longo, 52 ans, visera à l'issue des 19 km, une onzième couronne dans cette épreuve, la troisième consécutive. Souffrant sur la course en ligne de la concurrence de la nouvelle génération, incarnée par Mélodie Lesueur, victorieuse l'an passée à l'âge de 20 ans, la Savoyarde tentera de rester maître dans l'effort individuel. Lauréate en 2004 et dauphine de Longo en 2003, 2006, 2009 et 2010, Edwige Pitel, 44 ans, sera sa principale rivale.