Les Bleuets sans souci

  • A
  • A
Les Bleuets sans souci
Partagez sur :

Deuxième match et deuxième succès pour l'équipe de France espoirs lors des éliminatoires de l'Euro 2013. Les Bleuets se sont imposés aisément face au Kazakhstan (2-0), vendredi à Clermont-Ferrand. Une victoire obtenue grâce à un doublé de Josuha Guilavogui, de bon augure avant le déplacement en Roumanie, mardi prochain.

Deuxième match et deuxième succès pour l'équipe de France espoirs lors des éliminatoires de l'Euro 2013. Les Bleuets se sont imposés aisément face au Kazakhstan (2-0), vendredi à Clermont-Ferrand. Une victoire obtenue grâce à un doublé de Josuha Guilavogui, de bon augure avant le déplacement en Roumanie, mardi prochain. Supérieure techniquement et physiquement, la France a maitrisé son sujet de bout en bout, vendredi face au Kazakhstan. Rarement inquiétés, les hommes d'Erick Mombaerts ont concrétisé leur domination par un doublé du Stéphanois Josuha Guilavogui. Auteurs d'un début sans-faute pour la qualification à l'Euro 2013, les Bleuets rejoignent la Slovaquie en tête du groupe 9. Privés de leur capitaine, le latéral droit Sébastien Corchia, les Tricolores ne gambergent pas au coup d'envoi. C'est même ce côté droit remanié, animé par Loris Néry et Rémy Cabella, qui donne l'impulsion aux Français pendant cette première période. Installés dans le camp des Kazakhs, les partenaires de Raphaël Varane confirment leurs intentions à la 26e minute. Trouvé au second poteau par l'intenable Cabella, Bullot remet le ballon dans le paquet. Guilavogui devance alors la défense et place une tête puissante au fond des filets (1-0). Ce but mérité ne réveille pas pour autant de bien faibles adversaires. Mais Bullot, contré par une main illicite (35e), et Rivière, maladroit à la 36e, ne peuvent aggraver la marque avant la pause. Mombaerts: "beaucoup de maîtrise" Au retour des vestiaires, le Kazakhstan presse davantage sans toutefois se montrer dangereux. La France ne tremble pas et Guilavogui, encore lui, signe le break. Le milieu de terrain devance la sortie d'Otarbayev, sur un corner de Kakuta côté droit. Son coup de tête trouve le poteau avant que le Vert ne marque à bout portant (2-0, 55e). Les jeunes Français déroulent alors et leur portier, Ahamada claque en corner la seule véritable occasion adverse de la partie (58e). Le score ne bougera plus malgré la balle de coup du chapeau pour Guilavogui (76e) et la reprise lointaine de Griezmann (90e). La mission est donc accomplie pour un Mombaerts tout sourire, devant les caméras de Direct 8: "Nous avons eu beaucoup de maîtrise alors que ce n'était pas facile face à ce bloc défensif. On a pratiqué le jeu que l'on souhaitait. On a encore des progrès à faire mais il faut féliciter les joueurs." Convaincants, les Bleuets ont en tout cas montré la voie à leurs ainés. La victoire les place dans de bonnes dispositions pour le déplacement en Roumanie, mardi soir.