Les Bleuets plein d'espoir

  • A
  • A
Les Bleuets plein d'espoir
Partagez sur :

Alors que l'équipe de France se déplace en Albanie dans le cadre des éliminatoires de l'Euro 2012, les Espoirs sont aussi en voyage dans l'Est de l'Europe. Après une série de matches amicaux et une victoire face à Malte (1-0) en juin dernier, les Bleuets entament leur campagne qualificative pour l'Euro 2013 lors d'une rencontre contre la Lettonie ce vendredi (17h45 heure française), avec quelques nouveaux visages.

Alors que l'équipe de France se déplace en Albanie dans le cadre des éliminatoires de l'Euro 2012, les Espoirs sont aussi en voyage dans l'Est de l'Europe. Après une série de matches amicaux et une victoire face à Malte (1-0) en juin dernier, les Bleuets entament leur campagne qualificative pour l'Euro 2013 lors d'une rencontre contre la Lettonie ce vendredi (17h45 heure française), avec quelques nouveaux visages. La déception de la non-qualification pour l'Euro 2011 passée, les Espoirs se remettent déjà dans une campagne qualificative, pour le championnat d'Europe 2013 cette fois. La première étape se déroulera en Lettonie ce vendredi. Erick Mombaerts a composé un groupe de 22 joueurs pour ce déplacement. Si beaucoup de joueurs cadres sont indisponibles, comme Emmanuel Rivière, Cheikh M'Bengue ou Yacine Brahimi, l'entraîneur français voit là l'occasion d'intégrer de nouveaux jeunes. "Cette génération a énormément de talent. J'ai souhaité composer un groupe homogène, en y intégrant des jeunes qui évoluent déjà en Ligue 1, en tant que titulaires pour certains", a déclaré le coach des Espoirs en conférence de presse. "C'est bien de pouvoir apporter de la valeur ajoutée au noyau dur qui constitue l'équipe. On aura besoin de tout le monde pour progresser au fil des matches et réussir nos matches qualificatifs". Entre-temps, Erick Mombaerts a vu les forfaits de Fodé Koita et de Mathias Autret, remplacés respectivement par l'attaquant de Lorient Gilles Sunu et le Monégasque Valère Germain. Une équipe de France diminuée C'est donc un groupe diminué qui est arrivé en Lettonie mais pas de quoi inquiéter l'ancien entraîneur toulousain. "Même si le groupe n'est pas au complet, il y a beaucoup de qualité dans notre effectif et si l'on respecte nos principes de jeu, la philosophie mise en place depuis plusieurs mois maintenant, on devrait pouvoir faire un résultat là-bas, glisse-t-il. On part avec des garanties, c'est d'ailleurs le plus important". Parmi ces nouveaux jeunes se trouvent Mbaye Niang, déjà titulaire à Caen à seulement 16 ans. Le jeune prodige garde les pieds sur terre malgré son jeune âge. "Evidemment, c'est beau d'être appelé en Espoirs à seulement 16 ans, alors que je devrais être en U18. Mais s'il y a trois ans j'étais en DHR avec Poissy, dans trois ans, si je fais n'importe quoi, je ne serai plus en Ligue 1... Tu redescends plus vite que tu ne montes dans le football", analyse l'attaquant franco-sénégalais. Si le match le plus important de la semaine sera bien sûr celui contre la Lettonie, les Bleuets enchaineront par un match amical de prestige contre le Portugal. "Cette nation est à classer dans le gotha du football européen. Techniquement, les Portugais, et particulièrement cette génération, sont au-dessus de la moyenne. C'est un test idéal pour les joueurs, face à une équipe majeure", a déclaré Erick Mombaerts. Mais avant de se tester face aux Lusitaniens, les Bleuets ne doivent pas se rater face à la Lettonie.