Les Bleuets déçoivent

  • A
  • A
Les Bleuets déçoivent
@ Ouest-France
Partagez sur :

FOOTBALL - L'équipe de France Espoirs s'est inclinée face à la Belgique (1-0).

FOOTBALL - L'équipe de France Espoirs s'est inclinée face à la Belgique (1-0). Après neuf mois d'attente, l'accouchement des Bleuets s'est fait dans la douleur. De retour en selle pour les qualifications de l'Euro 2011, l'équipe de France Espoirs a manqué mercredi son rendez-vous face à la Belgique, laissant les Diablotins s'imposer à Vannes et revenir à hauteur de l'Ukraine en tête du groupe 8. Une contre-performance forcément peu au goût du sélectionneur Erick Mombaerts. "Je suis déçu, il y a eu trop d'approximations, estimait après coup le technicien sur Direct 8. On était juste physiquement. Les garçons ont tout donné, mais on a manqué de justesse. Je n'ai rien à leur rapprocher si ce n'est des mauvais choix et quelques erreurs. Les Belges étaient meilleurs que nous, ils ont repris le championnat beaucoup plus tôt que nous, ça n'a pas joué en notre faveur." L'analyse de l'ancien entraîneur de Toulouse retranscrit une réalité qui n'aura pas échappé aux spectateurs présents au stade de la Rabine: la Belgique en voulait plus. Les premières minutes de cette opposition ne laissent d'ailleurs pas planer le doute, les représentants du plat pays sont en forme. Après une première intervention dans les pieds de Mununga (3e), Johann Carrasso ne peut que s'incliner sur un tir croisé de Mokulu Tembe. On joue depuis 9 minutes et voilà la Belgique devant au tableau d'affichage. Un but (injustement) refusé Un avantage qui sera conservé jusqu'au coup de sifflet final par les hommes de Jean-François De Sart. La faute à une imprécision tricolore trop évidente dans la transmission du ballon et une incapacité à se procurer des situations intéressantes tout au long de la partie, seuls David Ngog, d'une tête non-cadrée (73e), et Nolan Roux, d'un tir du gauche (81e), se montrant dangereux. La faute également au coup de sifflet de l'arbitre italien, M. Banti, venu sanctionner une main peu évidente de Bakary Sako après que le Stéphanois ait transpercé les filets d'une lourde frappe du gauche (83e). Toujours est-il que les Bleuets se retrouvent dans une situation inconfortable après un revers marqué par l'absence de nombreux cadres. De la présence de Mamadou Sakho, Yann M'Vila et Moussa Sissoko en A aux suspensions de Cheick M'Bengue et Younousse Sankharé en passant par les blessures d'Etienne Capoue et autre Anthony Modeste, Erick Mombaerts aura été privé de nombreux atouts. Des absences préjudiciables pour des Bleuets désormais troisièmes du groupe 8, trois points derrière les Belges et les Ukrainiens, loin d'une première place ou d'un statut de meilleur deuxième qualificatifs pour les barrages de l'automne prochain. A deux journées du terme des qualifications, le Danemark s'éloigne pour des Bleuets qui effectueront un périlleux déplacement à Kiev, le 3 septembre prochain. Voir l'Ukraine et mourir ? Réponse dans quelques jours...