Les Bleuets coulent à Bogota

  • A
  • A
Les Bleuets coulent à Bogota
Partagez sur :

L'équipe de France U20 a manqué son entrée dans le Mondial U20 organisé en Colombie. Alors que le coup d'envoi de leur match d'ouverture à Bogota a été reporté en raison de violents orages, les champions d'Europe U19 ont explosé face au pays hôte, s'inclinant 4-1 après avoir mené 1-0. Francis Smerecki et les siens joueront leur qualification dès mardi face à la Corée du Sud.

L'équipe de France U20 a manqué son entrée dans le Mondial U20 organisé en Colombie. Alors que le coup d'envoi de leur match d'ouverture à Bogota a été reporté en raison de violents orages, les champions d'Europe U19 ont explosé face au pays hôte, s'inclinant 4-1 après avoir mené 1-0. Francis Smerecki et les siens joueront leur qualification dès mardi face à la Corée du Sud. Coup de tonnerre sur les Bleuets ! Figurant parmi les favoris de la compétition, statut de champion d'Europe U19 en titre oblige, les Français ont raté leur départ lors de ce Mondial U20, le premier depuis 2001 pour une équipe de France des moins de 20 ans. Le sort leur avait, il est vrai, réservé une entame délicate en la personne d'un pays hôte toujours prêt à se sublimer devant son public et accoutumé qui plus est aux effets de l'altitude, une donnée importante dans ce Mondial organisé en Colombie. Le stade d'El Campin de Bogota a en plus subi un violent orage, imposant le report du match, retardé d'une heure. Pas suffisant pour déboussoler toutefois les Bleuets réveillés par une frappe puissante de Griezmann obligeant le portier colombien à effectuer une première intervention (0-0, 7e). Résistant aux assauts des cafeteros, portés par le public, les Français tentent de poser leur jeu et trouvent l'ouverture par le Gunner Gilles Sunu, auteur d'une superbe frappe lointaine du gauche (0-1, 21e). Le milieu de Porto James Rodriguez égalise neuf minutes plus tard sur penalty suite à une faute de Koulibaly (1-1, 30e). Dans la foulée, l'axe de la défense des Bleuets, orphelin de Mavinga blessée et forfait pour cette compétition, allait vivre un cauchemar, entrainant dans son sillage le latéral droit boulonnais Collin en grande souffrance. Muriel donne ainsi l'avantage aux locaux sur une merveille d'action collective, symbolisée par une audacieuse talonnade d'Ortega (2-1, 48e). Griezmann, très actif, sonne la révolte en vain, butant sur Bonilla, Lacazette manque de revenir au score avant que les Bleuets ne craquent complètement, encaissant deux nouveaux buts en trois minutes par Arias et Ortega (1-3, 64e et 1-4, 66e). Ligali détourne même un penalty à la 73e minute. Battus, les Bleus doivent déjà penser à la deuxième place du groupe, jouant leur qualification dès mardi contre la Corée du Sud vainqueur du Mali (2-0). Il faut pour cela "simplement retrouver d'ici trois jours ce qu'ils savent faire depuis plusieurs saisons", conclut Francis Smerecki sur le site de la FFF.