Les Bleuets cherchent des points

  • A
  • A
Les Bleuets cherchent des points
Partagez sur :

FOOTBALL - L'équipe de France Espoirs affronte la Slovénie dans le cadre des éliminatoires à l'Euro 2011.

Tenue en échec par la Tunisie vendredi (1-1), l'équipe de France Espoirs accueille mardi la Slovénie à Reims dans le cadre des éliminatoires de l'Euro 2011. Deuxièmes du groupe 8 derrière l'Ukraine, les Bleuets chercheront à engranger des points dans l'optique de la dernière ligne droite.Ce n'est pas le moment de flancher. Si l'équipe de France Espoirs veut participer à l'Euro 2011 au Danemark, elle devra bien négocier la deuxième moitié des éliminatoires. Deuxièmes du groupe 8 à trois points du leader ukrainien, les Bleuets pourraient revenir à sa hauteur en cas de succès ce mardi sur la Slovénie, match programmé au stade Auguste-Delaune de Reims. Vainqueurs au match aller (3-1), les Tricolores visent un succès qui les placerait en bonne position en vue de la qualification.Mais la performance réalisée à Tours vendredi dernier en amical contre la Tunisie (1-1) n'a pas vraiment rassuré Erick Mombaerts. Le sélectionneur, qui devra se passer d'Eliaquim Mangala et de Maxime Gonalons, espère voir un autre visage. "Ce que j'attends à présent, c'est que l'équipe reparte sur les mêmes bases que lors de notre match face à la Belgique en octobre dernier (0-0). Nous allons essayer de nous créer encore plus d'occasions, en espérant que nous nous montrerons également plus réalistes", a-t-il déclaré sur le site Internet de la FFF. Mamadou Sakho, le capitaine, est lui plus optimiste: "Ce match nul nous permet de rester sur une bonne dynamique puisque nous sommes toujours invaincus cette saison."Sur le papier, l'équipe de France est bien plus armée que les Slovènes, avec des joueurs pour la plupart issus de clubs de Ligue 1, voire de grosses écuries européennes (Obertan à Manchester United et Ngog, incertain en raison d'une fracture du nez, à Liverpool). Mombaerts reste toutefois conscient que la partie n'est pas pliée d'avance: "Je me méfie de cette équipe slovène qui mérite à mon avis mieux que sa place au classement. Je m'attends demain à une formation qui va essayer de jouer, cela va être à mon avis une rencontre intéressante." Même son de cloche chez le défenseur du PSG: "Cela va être un match difficile, contre une équipe qui sera peut-être tentée de rester groupée derrière. Lors du match aller nous avions affronté une équipe accrocheuse, qui n'a jamais renoncé."