Les Bleuets assurent

  • A
  • A
Les Bleuets assurent
Partagez sur :

Pour sa première sortie dans les éliminatoires de l'Euro 2013, l'équipe de France espoirs est allée s'imposer en Lettonie (3-0), vendredi à Riga. Des réalisations de Joseph-Monrose, Mangala et Niang mettent les Bleus sur les bons rails dans une longue campagne qualificative qui reprendra en octobre pour les joueurs d'Erick Mombaerts.

Pour sa première sortie dans les éliminatoires de l'Euro 2013, l'équipe de France espoirs est allée s'imposer en Lettonie (3-0), vendredi à Riga. Des réalisations de Joseph-Monrose, Mangala et Niang mettent les Bleus sur les bons rails dans une longue campagne qualificative qui reprendra en octobre pour les joueurs d'Erick Mombaerts. "Nous irons à Riga pour prendre les 3 points et bien entamer ces éliminatoires". Les intentions d'Erick Mombaerts, affichées lundi en conférence de presse à Clairefontaine, étaient claires. De la parole aux actes, il n'y a qu'un pas que les Bleuets ont franchi, vendredi, sur la pelouse du Skonto Stadions de Riga, donnant ainsi raison à leur sélectionneur. Un technicien qui n'aura pas eu à souffrir des nombreuses absences déplorées pour ce rendez-vous, à l'image des forfaits d'Emmanuel Rivière, Cheikh M'Bengue ou Yacine Brahimi. Les premières minutes de jeu voient ainsi les Tricolores prendre le jeu à leur compte. Dès la 5e minute, le portier letton, Dzelme, est mis à contribution sur un tir de Frédéric Bulot. Remuant, le jeune attaquant du Stade Malherbe de Caen est le Français le plus en vue et le démontre en offrant le premier but à Steven Joseph-Monrose. Le pensionnaire du RC Lens place une reprise de volée à bout portant et fait trembler les filets pour permettre aux Bleuets de virer en tête à la pause (0-1, 33e). "On a trouvé les solutions" Après le repos, la défense tricolore connait sa seule frayeur du match lorsque sur un lointain coup franc letton, Joshua Guilavogui manque de tromper son propre gardien en dégageant le ballon en corner (49e). Reste que les Bleuets dominent les débats et enfoncent le clou après l'heure de jeu, Eliaquim Mangala profitant de l'erreur d'un défenseur local sur un coup franc de Sébastien Corchia pour trouver la faille et mettre les Bleuets à l'abri (0-2, 64e). Sans briller dans le jeu, les Espoirs assurent l'essentiel et donnent un peu plus d'ampleur à ce succès grâce à Mbaye Niang dont la demi-volée du gauche fait mouche dans les dernières minutes du temps réglementaire (0-3, 86e). "On est très satisfait. L'équipe a livré une prestation sérieuse. On a buté en début de match sur un bloc bien regroupé mais on a trouvé les solutions, a estimé après la rencontre Raphaël Varane sur Direct 8. Il n'y a pas de grosse différence entre Mourinho et Mombaerts, les deux c'est la rigueur du très haut niveau. On apprend beaucoup avec eux." Voilà les Bleuets parfaitement lancés dans une campagne qualificative qui ne reprendra qu'en octobre, l'équipe de France accueillant le Kazakhstan le 7, quatre jours avant de se rendre en Roumanie. En attendant ces rencontres importantes dans l'optique de l'Euro israélien, les Bleuets se testeront face à un adversaire de choix, le Portugal, lundi en amical.