Les Bleues toujours en course

  • A
  • A
Les Bleues toujours en course
Partagez sur :

HANDBALL - Les Françaises, victorieuses du Congo (29-22), peuvent encore espérer se qualifier pour le 2e tour du Mondial en Chine.

L'équipe de France qui s'est imposée face au Congo (29-22), mercredi, lors de la 4e journée des Championnats du monde, garde ses chances de qualification pour le prochain tour.Relancées lundi avant la journée de repos grâce à leur premier succès du Mondial face à la Suède, les Françaises ont disposé mercredi du Congo, petit poucet du groupe A, dans un match qu'elles n'avaient pas le droit de perdre sous peine de rentrer plus tôt que prévu à la maison. Les filles d'Olivier Krumbholz restent ainsi dans la course à la qualification pour le deuxième tour, même si celui-ci passera par une victoire sur l'Allemagne demain lors d'une rencontre couperet qui s'annonce pour le moins tendue. Contre le Congo, battu lors de ses trois premières sorties par des écarts conséquents (deux fois de treize buts face au Danemark et l'Allemagne, une fois de neuf par la Suède), les Bleues n'ont pas réalisé un grand match mais ont assuré l'essentiel en décrochant leur deuxième victoire à Wuxi. Et ce sans se causer la moindre frayeur excepté peut-être lors des cinq premières minutes. Cueillies à froid par les Congolaises, les partenaires de Raphaëlle Tervel ont été menées 1-3 avant de mettre lentement mais sûrement la machine en route.Un match décisif face à l'AllemagneProfitant souvent des pertes de balle adverses, les Françaises ont pu inscrire un maximum de buts en contre-attaques. Après le repos, le score oscillera entre +3 et +8, les Bleues gérants leur avance sans trop en faire, sans véritablement briller non plus. Un but de la Congolaise N'Dona Bassarila au buzzer, son septième de la partie, concluait une rencontre assez terne dont il faudra seulement retenir la victoire pour les Tricolores (29-22). Elle leur donne le droit de jouer leur Mondial sur un match demain contre les Allemandes qui n'ont jusque-là perdu que devant le Danemark. Les Bleues devront faire aussi bien que les Scandinaves pour ne pas quitter une deuxième fois de suite, après l'Euro l'an dernier, une grande compétition internationale dès le premier tour.