Les Bleues tombent avec les honneurs

  • A
  • A
Les Bleues tombent avec les honneurs
@ Bellenger/FFBB
Partagez sur :

BASKET - L'équipe de France a fait bonne figure contre l'Australie, championne du monde.

BASKET - L'équipe de France a fait bonne figure contre l'Australie, championne du monde. Spécialistes des entames de match en fanfare, les Bleues ont fait encore plus fort contre l'Australie. Leur billet pour les quarts de finale de ce Championnat du monde 2010, elles l'ont composté... dans les vestiaires. Avant même d'entrer sur le parquet de la Cez Arena d'Ostrava, l'équipe de France féminine s'était délestée d'un poids déjà allégé la veille par son précieux succès obtenu contre la Biélorussie (58-48). Merci la Grèce, qui venait de dominer le Canada (57-52) et de l'écarter du même coup de la course aux quatre premières places du groupe E. L'idéal pour ne pas gamberger au moment d'affronter les championnes du monde en titre. C'est donc avec comme seul enjeu de faire bonne figure, et si possible de créer l'exploit, que les filles de Pierre Vincent ont entamé cette rencontre, leur deuxième dans le second tour du Mondial avant de finir le travail contre les Canadiennes, mercredi. Le résultat importait peu et c'est tant mieux, les Australiennes ayant pris l'ascendant malgré une très belle résistance tricolore (62-52). Accrocheuses durant trois quart-temps, les Françaises ont lâché prise dans les dix dernières minutes, gênées par la réussite de Penny Taylor (18 points, 9 rebonds) et Lauren Jackson (19 points, 10 rebonds), triple MVP de la WNBA, ainsi que par une adresse générale encore balbutiante (21/66). Si précieuse Dumerc... Les Bleues, faut-il le rappeler privées de joueuses majeures en République tchèque, ont pu apprécier la différence de niveau qui les séparent encore des meilleures nations, à savoir pas grand-chose. Elles ont aussi pu constater à quel point Céline Dumerc leur est indispensable, par son énergie en défense et sa justesse sur jeu placé. Dès qu'elle a quitté le terrain, notamment dans le deuxième quart-temps, ses partenaires ont piqué du nez (34-25, 20e) alors qu'elles avaient jusque-là tenu tête aux Australiennes, n'accusant que trois longueurs de retard après huit minutes (13-10, 8e). C'est à son retour en début de troisième quart-temps que les Françaises ont ainsi refait surface, revenant même à hauteur grâce à un tir primé de Pauline Jannault-Lo et un lay-up de Florence Lepron (41-41, 28e). Mais physiquement, elles le savaient, les Françaises étaient moins fortes. Et c'est sur la durée qu'elles ont craqué, Lauren Jackson en profitant pour se réveiller et gonfler sa feuille de statistiques. Un 9-0 plus tard en faveur des Australiennes, et le match était plié (57-45, 35e). Mais la copie rendue par les coéquipières de Céline Dumerc (9 points, 4 passes en 17 minutes) et Endene Miyem (8 points, 6 rebonds en 21 minutes) n'est pas dramatique. Au contraire. Il ne s'agit d'ailleurs que de leur deuxième revers dans la compétition, après celui concédé ce week-end contre les Etats-Unis au premier tour (81-60). Une victoire face au Canada dans vingt-quatre heures, histoire de verrouiller la troisième place de la poule, et les "Braqueuses" auront fait honneur à leur statut.