Les Bleues se distinguent encore

  • A
  • A
Les Bleues se distinguent encore
Partagez sur :

BIATHLON - Les biathlètes tricolores Brunet, Becaert, Dorin et Bailly ont terminé troisièmes du relais 4x6km disputé mercredi à Oberhof, en Allemagne.

Les biathlètes tricolores Brunet, Becaert, Dorin et Bailly ont terminé troisièmes du relais 4x6km disputé mercredi à Oberhof, en Allemagne.Les Françaises ne sont pas si loin. Le relais tricolore s'impose, course après course, comme l'une des valeurs sûres. Après Östersund et Hochfilzen, Marie-Laure Brunet, Sylvie Becaert, Marie Dorin et Sandrine Bailly ont une nouvelle fois assuré une place sur le podium au terme d'une course qui aura permis à la Russie d'effectuer un retour impressionnant malgré un premier relais complètement manqué par Anna Bogaly. A l'inverse, les Françaises pointaient en tête grâce au passage de Marie-Laure Brunet impeccable au tir et qui a bouclé les 6 premiers kilomètres avec 26.9 secondes d'avance sur l'Allemande Martina Beck.Une solide avance que Sylvie Becaert ne va cependant pas faire fructifier. La faute à un tir récalcitrant avec 1 pioche au tir couché puis surtout 2 pioches debout... Résultat, malgré une bonne tenue à ski, elle rétrograde à la quatrième place au classement derrière l'Allemande Hauswald, la Russe Boulygina, qui a réalisé une boucle impressionnante, et Domracheva pour le Belarus. Tout est donc à refaire pour Marie Dorin qui prend le relais en quatrième position avec 26 secondes de retard. Bailly termine à l'aiseLa jeune Tricolore perd un petit peu de temps à ski mais compense largement par un sans faute au tir couché qui lu permet de remonter à la troisième place puis à la deuxième place après un tir debout assuré avec une seule pioche. Mais Bachmann repasse à ski si bien que Sandrine Bailly et Andrea Henkel repartent ensemble à 40 secondes de la Russe Sleptsova. Mais le premier tir est fatal à Bailly qui manque une cible et perd beaucoup de temps par rapport à une Henkel qui tire à la volée et effectue un sans faute qui lui permet de revenir à 21 secondes de Sleptsova (2 fautes).C'en est terminé des espoirs de victoire et Bailly lutte désormais pour la troisième place avec l'Ukrainienne Vita Semerenko. La Française plus à l'aise à ski fait la différence lors du tir debout avec 1 pioche mais 1 tir plus rapide que son adversaire. La Française ressort avec 9 secondes d'avance et passera la ligne sans forcer avec 30 secondes d'avance sur Semerenko. Devant, Henkel est revenue dans la trace de Sleptsova et alors qu'on imagine l'Allemande croquer son adversaire dans la dernière ligne droite, la Russie retrouve un second souffle et résiste au sprint pour s'imposer avec 3 dixièmes d'avance après 1h14'23''de course...