Les Bleues privées de finale

  • A
  • A
Les Bleues privées de finale
@ Maxppp
Partagez sur :

HANDBALL - Les Françaises ont chuté face à la Roumanie (21-23), lors de la World Cup 2010.

HANDBALL - Les Françaises ont chuté face à la Roumanie (21-23), lors de la World Cup 2010."Soignez les passes et les réceptions !". La voix de l'entraîneur tricolore Olivier Krumbholz a résonné sur le parquet danois, samedi après-midi, alors que l'équipe de France féminine tentait de relever la tête face aux Roumaines, en demi-finales de la World Cup 2010. Des conseils que les partenaires de Camille Goudjo ont tenté d'appliquer à la lettre au retour des vestiaires, après une première mi-temps catastrophique durant laquelle les Bleues ont coulé, quittant la salle avec pas moins de huit points de retard au tableau d'affichage (7-15). Une pause bénéfique pour les joueuses d'Olivier Krumbholz. Dès l'entame de la seconde période, l'avancée de la Roumanie a en effet été stoppée net, sous l'impulsion de Claudine Mendy dans un premier temps (8-15), puis grâce à la paire offensive formée par Camille Ayglon et Amélie Goudjo, qui a remis l'escouade tricolore dans le droit chemin. Bien aidées par les arrêts décisifs de la gardienne Cléopâtre Darleux pendant leur temps fort, les Bleues sont parvenues à revenir au contact de leurs adversaires (16-17), confirmant ainsi le regain de forme également entrevu jeudi, lors de leur dernier succès face à la Hongrie (29-26). Manea, bourreau des Bleues Mais l'effort fourni a semble-t-il trop pesé dans les jambes des Françaises, incapables ensuite de passer la vitesse supérieure pour mener au score. Quelques ballons perdus et des erreurs défensives plus tard, la France a subi de plein fouet le réveil des coéquipières d'Oana Andeea Manea, véritable bourreau des Bleus avec huit réalisations samedi. "L'entame du match est catastrophique, nous commettons trop de fautes de main, perdons trop de ballons stupidement... Bref, nous avons fait des cadeaux et face à cette équipe très bonne qu'est la Roumanie, cela a forcément un impact. La deuxième période a été fort heureusement meilleure et les arrêts de Cléopatre (Darleux, ndlr) font du bien mais il aurait fallu un petit miracle pour gagner. C'est déjà bien d'être revenu mais cela ne suffit pas", a analysé le sélectionneur Olivier Krumbholz après la rencontre. Malgré un dernier sursaut d'orgueil signé de la main de Paule Baudouin dans les derniers instants de la partie (20-21), la Roumanie est restée maître de la rencontre jusqu'au bout, maintenant un écart régulier de trois points, pour décrocher son ticket pour la finale de la compétition (23-21). La France de son côté tentera de monter sur la dernière marche du podium, à l'occasion du match pour la troisième place qu'elle disputera face aux Norvégiens, tombeurs du pays hôte, le Danemark, dans la deuxième demi-finale de la World Cup 2010 (24-19).