Les Bleues entrent en lice !

  • A
  • A
Les Bleues entrent en lice !
Partagez sur :

VOLLEY - Après l'excellent parcours des volleyeurs français à l'Euro, c'est au tour de leurs homologues féminines de débuter leur campagne continentale.

Après l'excellent parcours des volleyeurs français à l'Euro, malgré leur défaite en finale face à la Pologne, c'est au tour de leurs homologues féminines de débuter leur campagne continentale. Cependant, ayant hérité d'un groupe assez relevé, la qualification des Bleues en deuxième phase ne sera pas aisée.Tout comme leurs homologues masculins, les volleyeuses tricolores n'arriveront pas à Wroclaw en position de favorites, et pour cause. Depuis 1987, l'équipe de France de volley féminin n'a jamais fait mieux qu'une septième place aux Championnats d'Europe. Le constat est pire encore à l'échelle internationale, les Bleues ne s'étant pas qualifiées pour le Mondial depuis 1974 ! Autant dire qu'une qualification pour le deuxième tour de l'Euro, qui débute vendredi, serait déjà bonne à prendre. Et plusieurs éléments laissent à penser que les filles de Fabrice Vial pourraient faire plus que de la figuration au premier tour, à l'issue duquel les trois meilleures équipes sont qualifiées pour la suite de la compétition.Une poule relativement relevéeAfin de valider leur ticket pour ce rendez-vous continental, les volleyeuses françaises ont terminé premières de la poule D du tournoi de qualification, en dominant facilement la Biélorussie, l'Autriche et la Hongrie. Par ailleurs, les Françaises ont peaufiné leur préparation à l'Euro en disputant la Ligue européenne. Aventure réussie puisque les Tricolores ont terminé à la deuxième place de leur poule, avant d'accrocher les Serbes, vice-championnes d'Europe en titre, en demi-finale (2-3).Toutefois, les coéquipières d'Armelle Faesch n'auront pas la tâche facile dans un groupe où figurent l'Italie, championne d'Europe en titre, la Turquie, facile tombeuse à trois reprises (en poules puis en demi-finale) de la France en Ligue européenne, et l'Allemagne, sixième du dernier Euro, sûrement la formation la plus abordable. Outre les Transalpines, qui défendent leur titre, Serbes et Russes feront figure de favorites de la compétition.