Les Bleues enchaînent

  • A
  • A
Les Bleues enchaînent
@ Bellenger/FFBB
Partagez sur :

BASKET - Après le Sénégal, les Françaises ont battu la Grèce (69-55), lors du Mondial.

BASKET - Après le Sénégal, les Françaises ont battu la Grèce (69-55), lors du Mondial. Ce match-là, il ne fallait pas le manquer. Et l'équipe de France féminine a répondu présent. Opposées à la Grèce ce vendredi soir à Ostrava, dans le groupe B du Championnat du monde 2010, les Bleues se sont imposées avec une sérénité assez déconcertante (69-55) alors qu'elles s'attendaient au pire, ou du moins à une rencontre un peu plus accrochée. Il n'en a rien été, les filles de Pierre Vincent ayant fait en sorte de régler l'affaire rapidement. A vrai dire, tout était déjà plié à la pause. Emmenées par une excellente Miyem (19 points, 7 rebonds) et une omniprésente Ndongue (10 points, 10 rebonds), les Françaises ont appuyé sur l'accélérateur en fin de deuxième quart-temps en infligeant un 19-0 aux Grecques (40-23, 20e). Un véritable coup de massue pour les joueuses de Konstantinos Missas, qui avaient déjà dû batailler ferme pour recoller au score après une entame à sens unique en faveur des Bleues, nettement plus compactes en défense. Les Grecques se loupent à trois points Pour la confiance, ce succès est une aubaine. Mais pour la suite de la compétition aussi, puisque l'équipe de France affrontera samedi les Etats-Unis sans pression, avec comme enjeu la tête du groupe B. Mieux, les Tricolores ont déjà fait un pas vers les quarts de finale du Mondial car elles entameront la deuxième phase de la compétition avec une victoire en compteur. Tout sauf anecdotique. Ce qui l'a été en revanche, c'est la prestation de Maltsi, la joueuse phare de la Grèce, limitée à 10 points alors qu'elle en avait inscrit 29 la veille face aux Américaines. Les Hellènes auraient pourtant bien eu besoin de leur arrière en début de match, quand Dumerc a donné neuf longueurs d'avance aux "Braqueuses" (9-0, 3e). Une avance confortable que les Françaises ont creusée grâce à Miyem et Lardy, pourtant bandée au poignet gauche. Les Grecques n'ont alors pas tardé à réagir, profitant de la bonne forme de Kaltsidou (12 points, 6 rebonds) pour revenir à hauteur (22-22, 14e). Moment choisi par les Bleues pour prendre définitivement le contrôle. Avec dix-sept points d'avance en début de troisième acte, et vu l'effroyable pourcentage de réussite des Grecques à trois points (4/20 soit 20%), les joueuses de Pierre Vincent ont ensuite plutôt bien géré, Digbeu et Jannault-Lo inscrivant chacune un tir primé important. Important car les Hellènes ont réagi par l'intermédiaire de Maltsi (55-47, 33e). Un retour vain, les Tricolores ayant verrouillé la raquette (37 rebonds à 26). Face au Team USA, ce sera une autre paire de manches.