Les Bleues bronzées

  • A
  • A
Les Bleues bronzées
Partagez sur :

Si elle a perdu son titre de championne d'Europe, l'équipe de France a bien terminé l'Euro 2011 en s'offrant dimanche le scalp de la République tchèque (63-56), vice-championne du monde en titre, pour terminer le tournoi polonais sur la troisième marche du podium. Menées à la pause, les troupes de Pierre Vincent ont su renverser la vapeur, bien aidées par le match plein de Sandrine Gruda (26 points, 4 passes).

Si elle a perdu son titre de championne d'Europe, l'équipe de France a bien terminé l'Euro 2011 en s'offrant dimanche le scalp de la République tchèque (63-56), vice-championne du monde en titre, pour terminer le tournoi polonais sur la troisième marche du podium. Menées à la pause, les troupes de Pierre Vincent ont su renverser la vapeur, bien aidées par le match plein de Sandrine Gruda (26 points, 4 passes). C'est ce qui s'appelle finir sur une bonne note. Déchues de leur titre de championnes d'Europe vendredi après avoir subi la loi de la Turquie (68-62) en demi-finale, les Bleues ont su se remobiliser pour terminer ce championnat d'Europe 2011 par une victoire. Opposées à la République tchèque, sérieuse cliente de par son statut de vice-championne du monde en titre, les troupes de Pierre Vincent se sont employées pour vivre un épilogue heureux dans ce tournoi polonais, terminant ce rendez-vous continental avec la médaille de bronze. Pour ce faire, les Tricolores ont fait preuve de ressources mentales indéniables pour renverser peu à peu une rencontre mal débutée. Maladroites dans deux premiers quarts qu'elles bouclent avec un taux de réussite au tir très maigre (9/33, 27,3%), les Françaises subissent d'abord le jeu de passes léché des Tchèques et éprouvent bien des difficultés à lire le jeu d'adversaires qui atteignent la mi-temps avec six longueurs d'avance (30-24). Si les championnes d'Europe 2009 se compliquent épisodiquement la vie, elles peuvent tout de même compter sur une Sandrine Gruda des grands soirs, l'intérieure maintenant les Bleues en vie avec 14 unités au compteur. Gruda a repris des couleurs La joueuse de WNBA et d'Ekaterinbourg montre la voie à une équipe de France qui prend progressivement le jeu à son compte. Deux tirs primés de Laborde ramènent les Bleues à hauteur des Tchèques (36-36), avant que Digbeu ne permettent aux Tricolores de prendre les commandes (43-41). Plus agressives en défense, les partenaires de Céline Dumerc ne parviennent pourtant pas à se détacher dans un troisième quart conclu sur un score de parité (43-43). C'est finalement dans le money time que les Bleues font la différence, Gruda se rattrapant d'une demi-finale ratée (4 points, 1/7) avec un total de 26 points, 6 rebonds et 4 passes. Les Françaises finissent fort et prennent jusqu'à neuf longueurs d'avance à 3''30 du coup de sifflet final. Les Tchèques ne reviendront pas malgré tous les efforts du trio Elhotova-Kulichova-Viteckova, auteur de 44 points. Insuffisant pour priver l'équipe de France d'une nouvelle breloque dans un rendez-vous continental. De bon augure dans l'optique du tournoi pré-olympique programmé en 2012 et du prochain championnat d'Europe, prévu pour 2013 dans l'Hexagone.