Les Bleues au bout du suspense

  • A
  • A
Les Bleues au bout du suspense
Partagez sur :

L'équipe de France a dû s'employer, lundi lors du championnat d'Europe disputé en Lettonie, pour venir à bout du Bélarus à l'issue des prolongations (63-61). Déjà victorieuses de l'Italie la veille (76-61), les Tricolores sont d'ores et déjà qualifiées pour le tour principal avant d'affronter Israël mardi.

L'équipe de France a dû s'employer, lundi lors du championnat d'Europe disputé en Lettonie, pour venir à bout du Bélarus à l'issue des prolongations (63-61). Déjà victorieuses de l'Italie la veille (76-61), les Tricolores sont d'ores et déjà qualifiées pour le tour principal avant d'affronter Israël mardi. La peur puis le bonheur. Embarquées en prolongation alors qu'elles dominaient plutôt sensiblement la partie, les filles de l'équipe de France sont finalement sorties indemnes lundi soir de leur affrontement contre les Biélorusses. Un deuxième succès (63-61), glané au lendemain de celui, convaincant, face à l'Italie (76-61), qui offre aux Françaises une place dans le tour principal avant même de disputer leur dernier match de poule mardi contre une équipe d'Israël toujours sans succès dans ce championnat d'Europe letton et dominée par les Transalpines un peu plus tôt, 64-75.Face aux médaillées de bronze de la dernière édition, la formation de Pierre Vincent ne s'attendait évidemment pas à un écart aussi large que celui de la veille où les Bleues avaient pris la mesure de l'Italie dans le dernier quart temps. Lundi, elles étaient déjà en avance à la pause grâce à un beau 11-1 (35-25) avant d'en remettre une couche au début du troisième quart (39-25) et un nouveau panier de Gruda. La meilleure Française contre l'Italie (23 points), se contentera cette fois de 12 pts mais sa présence au rebond (8) tout comme celle de NDongue (11) fut ô combien précieuse dans les moments importants.Hermouet égalise dans la dernière secondeLe Bélarus profita en tout cas de la légère baisse de régime des Françaises au retour des vestiaires pour refaire son retard et même passer devant pour la première fois du match (46-45, à 1'10 de la fin du 3e quart). Céline Dumerc, grâce à deux lancers francs, réussissait à maintenir les siennes devant mais le matelas était bien maigre en cette fin de période (49-46). Les actrices de ce qui allait devenir un film à suspense perdaient alors une bonne partie de leurs moyens et on assistait à un défilé de paniers ratés. L'intensité montait de plusieurs crans quand à une seconde de la fin, Cathy Melain, en manque total de réussite (0 sur 6), parvenait à transmettre pour Emmanuelle Hermouet qui égalisait (59-59) !La prolongation de cinq minutes était tout aussi irrespirable avec encore des maladresses dans les deux camps. A 9 secondes du buzzer, Ndongue pouvait mettre les Bleus définitivement à l'abri mais elle ne rentrait aucun de ses deux lancers francs ! La dernière possession était pour le Bélarus et Koina inscrivait alors un panier longue distance... une seconde après la fin de la rencontre. Ouf !