Les Bleues au bout du suspense

  • A
  • A
Les Bleues au bout du suspense
Partagez sur :

L'équipe de France de Fed Cup s'est finalement imposée (3-2), dimanche, face à la Slovaquie. Une victoire synonyme de maintien dans le groupe mondial la saison prochaine après un succès en double où Mauresmo et Dechy ont disposé de la paire Hantuchova-Cibulkova (4-6, 6-1, 6-4).

L'équipe de France de Fed Cup s'est finalement imposée (3-2), dimanche, face à la Slovaquie. Une victoire synonyme de maintien dans le groupe mondial la saison prochaine après un succès en double où Mauresmo et Dechy ont disposé de la paire Hantuchova-Cibulkova (4-6, 6-1, 6-4).Battu samedi par Daniela Hantuchova (6-7, 6-3, 6-4), Alizé Cornet avait l'occasion de se racheter face à Dominika Cibulkova. Mais la Niçoise se montre particulièrement tendue en début de match, laissant la maîtrise de l'échange à la Slovaque qui remporte facilement le premier set (6-2). Nerveuse, la Française est rapidement menée dans le deuxième set (3-0). Poussée dans ses derniers retranchements, elle parvient toutefois à relever la tête et à hausser son niveau de jeu.Libérée, l'Azuréenne pousse son adversaire à la faute en se montrant plus agressive au filet. Alors qu'elle flirtait constamment avec les lignes dans le premier set, Cibulkova multiplie désormais les fautes directes et se fait rejoindre au score (3-3) avant de concéder la deuxième manche (7-5). Poussée par le public du Palais des Sports de Beaublanc, Alizé Cornet est transfigurée et réalise le break dès le début du troisième set (2-0). Alors qu'elle se dirige vers la victoire (4-1), la Française permet à la Slovaque, pourtant blessée à la cuisse, de revenir totalement dans le match (4-4). Une fois de plus, la protégée de Pierre Bouteyre fait preuve de fragilité et laisse filer un succès pourtant largement à sa portée (6-2, 5-7, 6-4). Un double indécisComme la veille, c'est à Amélie Mauresmo que revenait la lourde tâche de remettre les deux équipes à égalité, cette fois face à Daniela Hantuchova. D'entrée de jeu, la partie est très serrée, les deux joueuses peinant à remporter leur mise en jeu. A l'expérience, l'ancienne numéro un mondiale parvient tout de même à arracher le premier set (7-5). Si le spoints sont toujours aussi disputés lors du deuxième set, la Tricolore se détache au score (5-0). Revenu à 5-4, la Slovaque pense avoir fait le plus dur mais concède une nouvelle fois son service au pire moment (6-4). Exemplaire, la Villeurbannaise dispute dans la foulée le double décisif avec Nathalie Dechy.Et les deux joueuses tricolores ont dû lutter pendant 2 heures et 16 minutes pour finalement décrocher ce point décisif (4-6, 6-1, 6-4). Mais la solidarité et la combativité des filles de Nicolas Escudé a fait la différence. Notamment dans un troisième et dernier set complètement fou où chaque paire n'a cessé de breaker l'autre... excepté lors du dernier jeu. Au final, les Bleues obtiennent leur maintien parmi l'élite mondiale et c'est bien là l'important.