Les Blacks en ligne de mire

  • A
  • A
Les Blacks en ligne de mire
Partagez sur :

L'Argentine tient en main son billet pour la phase finale depuis son succès étriqué sur l'Ecosse (13-12). Il lui reste à le composter lors d'un dernier match de poule crucial contre la Géorgie, dimanche à Palmerston North. Les Pumas doivent au moins glaner le point de bonus défensif pour accrocher la deuxième place de la poule B et s'offrir un choc contre la Nouvelle-Zélande en quarts. En cas de défaite par plus de sept points d'écart, ils laisseraient l'Ecosse défier les All Blacks.

L'Argentine tient en main son billet pour la phase finale depuis son succès étriqué sur l'Ecosse (13-12). Il lui reste à le composter lors d'un dernier match de poule crucial contre la Géorgie, dimanche à Palmerston North. Les Pumas doivent au moins glaner le point de bonus défensif pour accrocher la deuxième place de la poule B et s'offrir un choc contre la Nouvelle-Zélande en quarts. En cas de défaite par plus de sept points d'écart, ils laisseraient l'Ecosse défier les All Blacks. L'horizon de l'Argentine se noircit à mesure que la perspective d'un quart de finale contre la Nouvelle-Zélande se précise. Mais avant de se voir dérouler le tapis rouge les menant vers le pays hôte, les Pumas ne doivent pas rater l'ultime marche qui leur permettrait de se sortir de la phase de poules. La Géorgie, dernier obstacle capable de les priver d'un probable duel avec les Blacks, ne pointe qu'au 14e rang mondial. Pour prendre part à la phase finale, l'Argentine doit au moins décrocher le point de bonus défensif, dimanche dans l'Arena Manawatu de Palmerston North. Débarrassée de la pression inhérente à l'enjeu d'un quart de finale, la Géorgie peut peser sur son adversaire grâce à la solidité de son paquet d'avants. "Je pense qu'ils doivent s'inquiéter de devoir affronter notre mêlée ", a ainsi lancé le talonneur Goderdzi Shvelidze sur le site de l'IRB. Les Lelos rêvent de prendre les Pumas à la gorge pour offrir à leur pays une première victoire référence en Coupe du monde à l'image de celle qu'ont signée les Tonga sur la France. Aucune victoire contre la Nouvelle-Zélande Même en cas de succès bonifié, l'Argentine ne pourra espérer mieux que la deuxième place de la poule B. L'unique scénario qui pourrait la priver d'une accession en phase finale serait une défaite par plus de sept points d'écart contre la Géorgie. Dans ce cas, le privilège d'affronter les Blacks en quarts reviendrait à l'Ecosse. Mais cette hypothèse est peu probable. Les Pumas n'ont jamais battu la Nouvelle-Zélande en treize confrontations. Cette affiche aurait un certain parfum de nostalgie, les deux équipes ne s'étant rencontrées qu'une fois en Coupe du monde. Ce tête-à-tête, remporté par les All Blacks (46-15) en phase de poules, s'était déjà joué sur le sol néo-zélandais, à Wellington en 1987. Selon toute vraisemblance, l'Argentine n'échappera pas à un deuxième face-à-face en Coupe du monde avec la marque noire.