Les Blacks dans la douleur

  • A
  • A
Les Blacks dans la douleur
Partagez sur :

Pour la première de Sonny Bill Williams, la Nouvelle-Zélande a dû batailler pour venir à bout de l'Angleterre (26-16), samedi à Twickenham à l'occasion du premier test-match de sa tournée sur le sol européen. Rapidement devant au score grâce à deux essais de Gear (18e) et Read (21e), les Blacks ont dû s'employer pour résister au retour du XV de la Rose, qui a inscrit un essai par Hartley (54e).

Pour la première de Sonny Bill Williams, la Nouvelle-Zélande a dû batailler pour venir à bout de l'Angleterre (26-16), samedi à Twickenham à l'occasion du premier test-match de sa tournée sur le sol européen. Rapidement devant au score grâce à deux essais de Gear (18e) et Read (21e), les Blacks ont dû s'employer pour résister au retour du XV de la Rose, qui a inscrit un essai par Hartley (54e). A moins d'un an de la Coupe du monde organisée sur son sol, la Nouvelle-Zélande a débuté samedi sa tournée européenne par un court succès face à l'Angleterre (26-16). Battus le week-end dernier par l'Australie à Hong Kong (24-26), alors qu'ils restaient sur une série de quinze victoires de rang, les All Blacks, auteurs d'un très bon début de match, mais bousculés par la suite, ont su faire la différence grâce notamment à la puissance et la vitesse de leur ligne de trois-quarts: Joe Rokocoko, Hosea Gear, Ma'a Nonu et Sony Bill Williams, qui, pour son baptême du feu sous les couleurs du XV kiwi au poste de deuxième centre, a joué l'intégralité du match. Quasiment dès le coup d'envoi, les hommes de Graham Henry mettent la pression sur le XV de la Rose. Si Dan Carter manque une première pénalité le long de la ligne de touche, SBW perfore la défense anglaise dans l'axe et adresse, de l'entrée des 22 mètres, une longue passe sautée pour Gear, qui aplatit en coin, malgré le retour d'un adversaire. Après avoir fait appel à la vidéo, l'arbitre français de la rencontre, Romain Poite, valide logiquement l'essai, transformé par Carter (0-7, 18e). Sonné, l'Angleterre craque de nouveau dans la foulée. A la suite d'une mêlée à cinq mètres, Gear, décidément très actif, s'échappe au ras. Sur le regroupement qui suit à un mètre de l'en-but, le deuxième ligne Kieran Read parvient à s'extraire et à aplatir (0-14, 22e). Une fin de match tendue pour les Blacks Remis de leurs cinq minutes de flottement qui leur ont coûté deux essais, les troupes de Martin Johnson ouvrent enfin leur compteur grâce à la botte de Toby Flood (3-14, 25e), mais Carter montre lui aussi avant le repos qu'il est toujours aussi adroit dans cet exercice (3-17, 32e). De retour des vestiaires, les débats sont plus équilibrés et, après deux nouvelles pénalités des deux buteurs, Flood (6-17, 45e), puis Carter (6-20, 47e), Dylan Hartley confirme le regain de forme des Anglais, en s'arrachant d'un regroupement pour aplatir dans l'en-but, à la suite d'un bon coup de pied de Ben Foden. Après avoir de nouveau fait appel à la vidéo, M. Poite valide l'essai du talonneur de Northampton, transformé par Toby Flood (13-20, 55e). A noter que cet essai aurait très bien pu être refusé, car Chris Ashton, qui a disputé le ballon dans le regroupement, semblait en position de hors-jeu au moment du coup de pied de Foden. Sur le renvoi, le XV de la Rose est immédiatement pénalisé pour une faute au sol. Carter en profite pour marquer trois nouveaux points (13-23, 57e). Malgré les premiers signes de fatigue, le combat se fait de plus en plus âpre. Jerome Kaino, sanctionné pour avoir pénétré sur le côté d'un regroupement, permet à Flood de réduire une nouvelle fois le score (16-23, 67e), mais Carter, à la suite d'un plaquage haut de Delon Armitage sur Isaia Toe'ava, ajoute, quasiment dans la foulée, une quatrième et dernière pénalité (16-26, 70e). Sur le reculoir dans les dix dernières minutes, les Kiwis, réduits à quatorze suite au carton jaune reçu par Kaino pour une énième faute dans un regroupement, sont tout proche de craquer, mais Shontayne Hape se voit logiquement refuser un essai en coin, après avoir été poussé in extremis en touche par Toe'ava, auteur d'un plaquage impressionnant (75e). La Nouvelle-Zélande tient donc sa victoire, la neuvième consécutive face à l'Angleterre, qui n'a plus battu les Blacks depuis 2003. Ces derniers tenteront d'enchaîner samedi prochain face à l'Ecosse à Murrayfield. De son côté, le XV de la Rose aura de nouveau un énorme défi à relever à Twickenham face à l'Australie.