Les As plus forts que l'Asvel ?

  • A
  • A
Les As plus forts que l'Asvel ?
Partagez sur :

Affiche des huitièmes de finale de la Coupe de France, l'opposition, mardi soir, entre Gravelines-Dunkerque et Lyon-Villeurbanne aura rarement été aussi indécise. Battu vendredi dernier en Pro A et privé de Bokolo, le BCM, vainqueur de la semaine des As, sera-t-il de taille pour venir à bout de l'Asvel de Walsh au Sportica ?

Affiche des huitièmes de finale de la Coupe de France, l'opposition, mardi soir, entre Gravelines-Dunkerque et Lyon-Villeurbanne aura rarement été aussi indécise. Battu vendredi dernier en Pro A et privé de Bokolo, le BCM, vainqueur de la semaine des As, sera-t-il de taille pour venir à bout de l'Asvel de Walsh au Sportica ? Si, au football, la semaine est entrecoupée par la Ligue des champions, au basket, en revanche, c'est la Coupe de France qui est à l'honneur. Ce mardi, place aux huitièmes de finale avec, pour affiche, l'opposition entre Gravelines-Dunkerque et Lyon-Villeurbanne. Une confrontation qui s'annonce indécise. En championnat, les deux équipes ne sont séparées que par trois points et trois places au classement (le BCM est 4e, l'Asvel 7e). Et si les Nordistes avaient pris le meilleur sur les Rhodaniens (73-67, 9e journée de Pro A) lors de leur dernière confrontation, en décembre dernier, de l'eau a coulé sous les ponts depuis. "A l'époque, (Saer) Sene n'était pas là. Sa présence change la donne, remarque sur le site du club Nordine Ghrib, le coach villeurbannais, à propos du pivot sénégalais du BCM. Mais c'est la même chose pour Gravelines, puisque lors de cette rencontre, Pops (Mensah-Bonsu) n'était pas avec nous et Mike (Gelabale) n'avait pas pu jouer la 2e mi-temps". Cette fois-ci, l'Asvel pourra non seulement compter sur ces deux joueurs clés, mais aussi sur Matt Walsh, auteur d'une grosse prestation contre Vichy vendredi dernier. Bokolo blessé et absent "Pour moi, ils ont le plus beau 5 majeur du championnat", estime Christian Monschau, l'entraîneur de Gravelines-Dunkerque, dans La Voix des Sports. Un moyen de détourner la pression sur ses adversaires ? Car malgré la blessure aux ischio-jambiers de Yannick Bokolo, MVP de la semaine des As remportée en février, et la défaite de vendredi face à Pau-Orthez (69-82), Gravelines-Dunkerque nourrit des grandes ambitions avec la Coupe de France, la Coupe d'Europe et le championnat. Difficile d'imaginer la formation nordiste laisser à son rival le trophée, raté de peu en finale face à Orléans la saison passée. Un titre également convoité par la Green Team: "Nous sommes déterminés à poursuivre l'aventure, prévient Ghrib. La Coupe de France fait partie de nos objectifs. C'est un trophée glorieux et important."