Les 4 Jours dans l'ombre du Giro

  • A
  • A
Les 4 Jours dans l'ombre du Giro
Partagez sur :

Si le Tour d'Italie démarre dès samedi de Turin, les passionnés de cyclisme auront également les yeux tournés cette semaine vers le Nord-Pas-de-Calais, où se déroule de mercredi à dimanche, les Quatre Jours de Dunkerque. Une épreuve qui fait office de parfaite transition entre les Classiques et les épreuves par étapes. Vainqueurs l'an dernier, le Suisse Martin Elmiger devra s'employer s'il veut conserver son titre.

Si le Tour d'Italie démarre dès samedi de Turin, les passionnés de cyclisme auront également les yeux tournés cette semaine vers le Nord-Pas-de-Calais, où se déroule de mercredi à dimanche, les Quatre Jours de Dunkerque. Une épreuve qui fait office de parfaite transition entre les Classiques et les épreuves par étapes. Vainqueurs l'an dernier, le Suisse Martin Elmiger devra s'employer s'il veut conserver son titre. Si le temps des classiques est désormais révolu pour le peloton qui se prépare à se lancer dans les grands tours avec le Giro qui débute dès samedi, une partie des coureurs n'a pas encore quitté le Nord. Ils seront environ 150 à prendre mercredi le départ des Quatre Jours de Dunkerque. Une épreuve atypique qui attire de nombreux rouleurs et sprinteurs plus à même de s'exprimer que sur les routes du Tour d'Italie. C'est notamment le cas de Martin Elmiger. Vainqueur l'an dernier, le Suisse de l'équipe Ag2R-La Mondiale espère rééditer sa performance lors de cette 57e édition. Mais il devra pour cela répondre de nouveau présent lors de l'étape reine disputée samedi entre Hazebrouck et Cassel (189 km) et qui empruntent plusieurs monts, dont le Mont Cassel, point culminant des Flandres, où des vainqueurs prestigieux se sont imposés: Gilbert Duclos-Lassalle (1983), Stephen Roche (1989), Charly Mottet (1989 et 1991), Marc Madiot (1992) ou encore Johan Museeuw (1995). Grande première sur route pour Stybar Une étape qui pourrait parfaitement convenir à Filippo Pozzato. Privé de Giro par son équipe, la Katusha, pour manque de résultat, l'Italien aura à coeur de prouver sa valeur, tout comme Nick Nuyens (Saxo-Bank), le vainqueur surprise du dernier Tour des Flandres, ou encore Yoann Offredo (FDJ), qui a manqué tout le mois d'avril en raison d'une chute survenue à l'arrivée de Gand-Wevelgem. De son côté, la Quick-Step a misé sur le Tchèque Zdenek Stybar, double champion du monde de cyclo-cross en titre, qui disputera pour l'occasion sa première course sur route en tant que professionnel. Les autres étapes devraient plutôt sourire aux sprinteurs tels que Jimmy Casper, vainqueur cette saison du GP de Denain. Les organisateurs ont toutefois décidé d'innover en proposant pour la première fois, lors de la deuxième étape disputée jeudi entre Gayant Expo et Iwuy (166 km), un secteur pavé inédit que les coureurs emprunteront trois fois. De quoi faire plaisir aux baroudeurs. Il y en aura donc pour tous les goûts sur les 4 Jours de Dunkerque, où le spectacle devrait être au rendez-vous.