Leproux viré, Leonardo manager !

  • A
  • A
Leproux viré, Leonardo manager !
Partagez sur :

Le Conseil de surveillance du PSG, convoqué la semaine dernière par les nouveaux propriétaires du club, s'est tenu mercredi après-midi. L'organigramme du club de la capitale y a été examiné, Robin Leproux étant révoqué de son poste de président. Le but principal: permettre enfin à Leonardo d'endosser le costume de manager général, alors qu'une conférence de presse, en présence du Brésilien, est fixée à 18h30.

Le Conseil de surveillance du PSG, convoqué la semaine dernière par les nouveaux propriétaires du club, s'est tenu mercredi après-midi. L'organigramme du club de la capitale y a été examiné, Robin Leproux étant révoqué de son poste de président. Le but principal: permettre enfin à Leonardo d'endosser le costume de manager général, alors qu'une conférence de presse, en présence du Brésilien, est fixée à 18h30. L'heure est enfin venue. Après plusieurs semaines d'atermoiements, le conseil de surveillance du PSG, prévu mardi puis reporté au lendemain, s'est tenu mercredi après-midi à Paris, dans les bureaux du cabinet d'avocat Redlink. Sophie Jordan, avocate d'Al Jazeera Sport et proche du nouvel homme fort, le président de Qatar Sports Investments (QSI) Nasser al-Khelaifi, est l'une des membres de ce cabinet parisien et était naturellement présente à la réunion. L'instance dirigeante du club parisien devait y décider de la nouvelle organisation du Paris-Saint-Germain. Au club, mardi soir, on assurait n'avoir "rien à déclarer" sur ce nouvel épisode, avant de renvoyer finalement la balle à "ceux qui siègent à ce Conseil de surveillance", soit les nouveaux et peu prolixes actionnaires. Ambiance... Il faut dire que la réunion de mercredi devait entraîner de sérieux bouleversements au sein de la direction. Notamment en ce qui concerne Robin Leproux, présent à cette réunion et ressorti moins d'une heure plus tard. L'ancien patron de RTL a été informé qu'il était révoqué de son poste de président et l'a annoncé à sa sortie, lançant: "Je souhaite bon courage à mes successeurs"... Le tout trois semaines pile après avoir été confirmé dans ses fonctions ! Leonardo "manager général à l'anglaise", selon Tahar Leonardo n'attendait que l'officialisation des nouvelles structures pour faire connaître son choix. Le président de l'association PSG, Simon Tahar, l'a devancé en s'exprimant à la sortie du conseil de surveillance, dévoilant que l'ancien entraîneur de l'Inter Milan deviendrait un "manager général à l'anglaise". "Je pense au nouveau challenge devant nous, a ensuite ajouté Tahar. Je soupçonne Nasser al-Khelaifi d'avoir travaillé en amont au recrutement, sujet sur lequel il ne faut plus tarder." Arrivé dans la capitale mercredi matin, Leonardo sera présent en fin de journée au Parc des princes, pour une conférence de presse tenue par Nasser al-Khelaifi. Ses fonctions et son rayon d'action devraient y être dévoilés. Exit donc le directoire dirigé par Leproux avec Boindrieux et Roche, place probablement à un Conseil d'administration, sous la houlette directe de Nasser al-Khelaifi - déjà président du Conseil de surveillance - avec un seul relais pour tout le secteur sportif: Leonardo. Une assemblée extraordinaire serait chargée de valider prochainement ces modifications juridiques. Le Brésilien avait en effet posé ses conditions à une venue dans la capitale, souhaitant avoir les mains libres sur le secteur sportif. Une mainmise qui ne correspondait donc pas à l'organisation actuelle du club et aurait surtout clairement fait doublon avec Robin Leproux, chargé notamment de cette fonction au sein du directoire. La conférence de presse tenue mercredi soir devrait permettre d'y voir plus clair. Enfin, car le PSG n'attend que ça pour lancer sa saison et réinvestir le marché des transferts. Plusieurs recrutements actés seraient toujours à l'arrêt, faute de patron pour les valider.