Leproux part, Leonardo arrive

  • A
  • A
Leproux part, Leonardo arrive
@ MAXPPP
Partagez sur :

LIGUE 1 - Robin Leproux n'est le président du PSG. L'arrivée de Leonardo est officielle.

Les fans du PSG attendaient du changement depuis le rachat du club par le Qatar Sports Investments (QSI). Après plusieurs semaines d'intox et de rumeurs, les choses ont enfin bougé. Robin Leproux a indiqué mercredi qu'il n'était plus président du club, à la sortie d'un conseil de surveillance mercredi. Un départ et une arrivée le même jour. Et pour cause, Leonardo fait son arrivée en tant que "manager général à l'anglaise", sorte de super-manager du club.

Leonardo se fait attendre

On commence à entrevoir les contours du nouvel organigramme du PSG. Première nouvelle : Robin Leproux quitte le club. "C'est une révocation de ma fonction de président", a indiqué le désormais ex-président des Parisiens. Et de poursuivre : "ma première déclaration va au futur du PSG. Quand on vient au PSG pour son développement on est de passage. J'ai essayé avec les équipes que j'ai dirigées de développer ce club et de travailler le plus sérieusement possible. Du fond du coeur, j espère que l'équipe dirigeante aura un formidable succès".

Ce départ laisse le champ libre à l'ancien milieu de terrain de la Seleçao, Leonardo. Le Qatar Sports Investments, présidé par Nasser Al-Khelaifi, qui possède désormais 70% du PSG depuis le 30 juin, a donc instauré une nouvelle gouvernance taillée pour Leonardo. Ce dernier a obtenu gain de cause. Depuis Milan, le 7 juillet dernier, "Leo" avait soufflé le chaud et le froid pour obtenir les pleins pouvoirs, laissant entendre qu'il n'était pas prêt à travailler avec Leproux.

"Leonardo ne veut pas travailler avec Leproux"

L'ex-entraîneur de l'Inter Milan avait en effet clairement exposé à ses futurs employeurs qu'il ne reviendrait dans le club de la capitale française (où il a joué lors de la saison 1996-1997) qu'une fois l'avenir de Leproux scellé. "Leonardo ne veut pas travailler avec Leproux, il veut les pleins pouvoirs", avait indiqué une source proche du dossier.

En clair, "Leo" veut bien venir au PSG mais ne veut recevoir d'ordres que du Qatar. Ce changement était devenu plus qu'urgent. Le club de la capitale n'a pas avancé sur le marché des transferts depuis le début de l'été. Pour l'heure, le PSG s'est contenté de prolonger des joueurs "maison" en vue (Sakho) et de recruter des valeurs sûres de L1 (Gameiro, ex-Lorient, et Douchez, ex-Rennes). Maintenant, les choses sérieuses vont pouvoir commencer.