Leproux a-t-il été maladroit ?

  • A
  • A
Leproux a-t-il été maladroit ?
@ Reuters
Partagez sur :

LIGUE 1 - Des propos du président du PSG ont fait réagir SOS Racisme.

LIGUE 1 - Des propos du président du PSG ont fait réagir SOS Racisme. "Il faut que le Virage Auteuil accepte des gens tout à fait blancs dans leur tribune." Cette phrase, attribuée à Robin Leproux dans le numéro du mois d'avril du mensuel "So Foot", a mis le feu aux poudres et déclenché l'ire de SOS Racisme. Mardi, l'association s'est étonnée de la teneur du discours du président parisien. "Si Monsieur Leproux (...) a des éléments tendant à montrer que les "blancs" seraient refusés dans cette tribune, qu'il les présente. Cette sortie nous fait craindre que, face à la présence tenace de centaines de néo-nazis au sein même du stade, la direction soit à nouveau tentée de renvoyer grossièrement dos-à-dos deux tribunes afin d'éviter d'avoir à traiter la présence de racistes affichés" autour du PSG. Si Robin Leproux emploie bien le terme de "dos à dos" dans les colonnes du mensuel ("Quand on parle de violence, la provenance de la tribune m'indiffère complètement", souligne-t-il), il distingue Boulogne, une "tribune dans laquelle il y a des gens infréquentables, racistes, xénophobes, antisémites et ultrablancs", et Auteuil, une tribune où "on trouve une population plus violente, qui a beaucoup changé avec une certaine politisation et qui donne un vrai répondant aux exactions violentes de Boulogne". Le président du PSG résume : "il n'y a pas les gentils d'un côté et les méchants de l'autre". Mais il fait également cette remarque sur les "gens tout à fait blancs" qui ne seraient pas acceptés à Auteuil. Ce mercredi, Robin Leproux a tenu à réagir à cette phrase qui lui est accordée. "Ce sont des propos qui ne sont pas les miens et je ne peux accepter que ceux-ci soient déformés sur des sujets aussi graves que la violence et le racisme." Si le président parisien a effectivement tenu de tels propos, cela témoignerait d'une méconnaissance de la sociologie du Parc, le Virage Auteuil ayant toujours abrité une population assez diverse... "Je n'ai qu'un but : la mixité complète dans nos tribunes, a répété Robin Leproux, dont le comportement après les incidents de PSG-OM avait irrité trois associations d'Auteuil (http://sport.europe1.fr/europe1/infos/football/201010/auteuil-boycotte-le-parc_265109.html) . Je serai intransigeant là-dessus. Il ne faut pas tomber dans la caricature." La mixité complète dans les tribunes du Parc, Robin Leproux s'attaque ici à un dossier presque aussi vieux que l'histoire du club.