Leopard-Trek quitte le Giro

  • A
  • A
Leopard-Trek quitte le Giro
Partagez sur :

La douleur aura donc été trop forte. Après la neutralisation de la 4e étape du Tour d'Italie, ce mardi, les coéquipiers du Belge Wouter Weylandt, décédé suite à une chute dans la descente du Passo del Bocco lundi, ont finalement décidé de ne pas poursuivre leur route. Les coureurs de l'équipe Leopard-Trek ont expliqué respecter le Giro, mais ont estimé ne pas être en mesure de poursuivre la course.

La douleur aura donc été trop forte. Après la neutralisation de la 4e étape du Tour d'Italie, ce mardi, les coéquipiers du Belge Wouter Weylandt, décédé suite à une chute dans la descente du Passo del Bocco lundi, ont finalement décidé de ne pas poursuivre leur route. Les coureurs de l'équipe Leopard-Trek ont expliqué respecter le Giro, mais ont estimé ne pas être en mesure de poursuivre la course. Un départ logique et presque attendu. L'équipe Leopard-Trek, qui avait tant bien que mal donné le change mardi lors d'une 4e étape du Giro neutralisée, n'a pas pu aller plus loin. "Les coureurs de l'équipe Leopard-Trek souhaitent annoncer qu'ils vont quitter le Tour d'Italie ce soir (ndlr, mardi), après le tragique accident de leur coéquipier et ami Wouter Weylandt", explique le communiqué de la formation basée au Luxembourg. Ses coéquipiers lui ont rendu hommage tout au long d'une 4e étape bien difficile à vivre. A l'issue de cette journée, ils se sont donc concertés avant d'annoncer leur décision. "Nous avons beaucoup de respect pour le Giro et le cyclisme mais nous ne pouvons pas poursuivre dans ces circonstances. Nous sommes des professionnels mais nous pensons que c'est ce que nous devons faire", ajoute Fabian Wegmann. Un choix que les directeurs sportifs de Leopard-Trek n'ont surtout pas souhaité discuter. "C'était à eux de décider car ce sont eux qui participent à la course, ajoute Brian Nygaard le manager de l'équipe. On avait toujours dit qu'on les appuierait dans leurs choix." Le Giro va donc repartir sans l'équipe luxembourgeoise, mercredi lors de la 5e étape. Mais avec une peine intacte.