Leonardo, Tevez, Pastore et le Parc

  • A
  • A
Leonardo, Tevez, Pastore et le Parc
Partagez sur :

La vie à Paris ne ressemble pas à un long fleuve tranquille. Alors que le PSG reste ex-aequo à la première place de la L1, Leonardo a livré quelques-unes de ses pensées au quotidien italien La Reppublica. Le directeur sportif avoue ne pas être inquiet pour le rendement de Pastore, que le PSG n'est pas en première ligne pour Tevez, il dresse par ailleurs le portrait d'un Parc des Princes qu'il juge vieux et inadapté.

La vie à Paris ne ressemble pas à un long fleuve tranquille. Alors que le PSG reste ex-aequo à la première place de la L1, Leonardo a livré quelques-unes de ses pensées au quotidien italien La Reppublica. Le directeur sportif avoue ne pas être inquiet pour le rendement de Pastore, que le PSG n'est pas en première ligne pour Tevez, il dresse par ailleurs le portrait d'un Parc des Princes qu'il juge "vieux et inadapté". Leonardo n'est pas à Paris pour se faire des amis. Si l'image du gendre idéal lui a longtemps collé à la peau, ce n'est plus du tout d'actualité. "J'ai changé, j'ai rompu avec mon image de bon garçon. Je n'ai pas peur des polémiques. Le foot n'est pas une utopie et je ne suis pas candidat au prix nobel de la paix. (...) Être entraîneur m'a appris à dire non", glisse le directeur sportif du PSG à la Reppublica. Leo a une vision assez claire de la vie du club francilien et tout ce qui s'y passe ne lui convient pas forcément. A commencer par le Parc des Princes, théâtre de quelques-uns de ses exploits en tant que joueur mais qui n'a semble-t-il plus rien d'attirant à ses yeux: "A Paris, nous jouons dans un stade vieux et inadapté, où il y a des concerts et des manifestations qui détruisent la pelouse. On n'en peut plus." Si le Paris Saint-Germain doit effectivement jouer au Stade de France entre 2013 et 2015, ces propos ne cadrent pas du tout avec ceux de Nasser al-Khelaifi, plutôt rassurant vis-à-vis des supporters qui ne veulent surtout pas entendre parler d'un déménagement. Une position à éclaircir... Leo serein pour Pastore Concernant le mercato, Leonardo s'est également exprimé sur le cas Tevez et semble prendre une position plus lointaine que celle que la presse et certaines rumeurs veulent lui prêter. Ainsi, il déclare à la Reppublica: "Le PSG ne sera pas un obstacle (pour l'AC Milan). Notre position est claire. Nous n'avons pas contacté le joueur, nous savons que l'AC Milan est très intéressé. Dans le cas où le Milan ne le serait plus, on est là. Nous regardons, nous ne dérangeons pas." Berlusconi lui-même avait indiqué que Milan et Paris étaient en concurrence pour l'Apache. Leo a peut-être d'autres infos qui peuvent aller du refus catégorique du joueur à la volonté de ne pas se froisser avec Milan en passant par l'idée d'attendre le refus de City de prêter Tevez à un Milan qui ne souhaite pas l'acheter de suite contrairement au PSG... Enfin, en ce qui concerne un Javier Pastore plutôt intermittent du spectacle ces dernières semaines, il se montre plutôt serein. "Je ne suis pas préoccupé par la baisse de Pastore, il est jeune, il a 22 ans, il n'est pas habitué à jouer tous les trois jours, toute l'équipe est nouvelle, il a besoin de se connaître, de s'installer et de prendre l'habitude de lutter", glisse-t-il. Une découverte plus longue que les premières performances de l'Argentin pouvaient laisser supposer. Mais ça, Leo s'en est déjà aperçu...