Lens n'a rien à perdre

  • A
  • A
Lens n'a rien à perdre
Partagez sur :

Candidat à la montée, le RC Lens est bien loin de ses ambitions en Ligue 2. Quinzièmes au classement après douze journées, avec huit points de retard sur le troisième, les Sang et Or restent sur cinq matches sans la moindre victoire en championnat. Pas les meilleures conditions pour aborder un déplacement à Marseille, mardi soir en huitièmes de finale de la Coupe de la Ligue.

Candidat à la montée, le RC Lens est bien loin de ses ambitions en Ligue 2. Quinzièmes au classement après douze journées, avec huit points de retard sur le troisième, les Sang et Or restent sur cinq matches sans la moindre victoire en championnat. Pas les meilleures conditions pour aborder un déplacement à Marseille, mardi soir en huitièmes de finale de la Coupe de la Ligue. Il y a quelques années, cette rencontre aurait représenté l'une des plus belles affiches de Ligue 1. Aujourd'hui, Marseille et Lens s'affrontent mardi soir au Stade Vélodrome à l'occasion des huitièmes de finale de la Coupe de la Ligue dans un climat bien lourd. Si la situation du club phocéen, douzième de Ligue 1 avec déjà quatorze points de retard sur le leader parisien, n'est guère enthousiasmante, celle des Sang et Or est encore plus alarmante. Relégués en Ligue 2 à l'issue du précédent exercice, en même temps que Monaco et Arles-Avignon, les Nordistes pointent en effet à une très peu glorieuse quinzième place après douze journées. Sans victoire depuis quatre matches consécutifs, les hommes de Jean-Louis Garcia ont de nouveau chuté à domicile face à Guingamp vendredi à l'occasion de la 12e journée, de quoi susciter la colère du public de Félix-Bollaert. Kasraoui dans le but S'il ne veut pas accabler ses joueurs, l'entraîneur lensois a noté trop de manques, comme il le fait remarquer devant les caméras de la chaîne du club: "Franchement, on est poissards en ce moment, on prend un but sur un ballon détourné. Ensuite, on touche deux fois la barre. Malgré cela, ce n'est pas suffisant, on doit montrer plus de qualités individuelles au service du collectif. Or là, on a vu beaucoup trop de déchets techniques, de mauvais choix. Mentalement, on est vite touchés, on n'a pas cette force pour aller chercher quelque chose." Pour le déplacement au Stade Vélodrome, l'ancien coach d'Angers a choisi de faire confiance à Hamid Kasroui dans le but. Une décision qui n'est pas liée aux performances du titulaire depuis septembre, Michaël Fabre: "C'est Hamdi Kasraoui qui va jouer demain (mardi) car c'est la Coupe de la Ligue et ça me parait logique contenu de son état d'esprit et de tout ce qu'il met en oeuvre lors des séances d'entraînement, lors desquelles il travaille dur. C'est un super beau match à jouer pour lui. Il portera aussi le brassard de capitaine (...) Que ce soit très clair, cette décision a été prise depuis le tirage au sort des huitièmes de finale. Ce n'est en aucun les derniers résultats qui ont influencé ma décision." Tombeurs d'Evian TG au tour précédent, les Sang et Or rêvent de faire de nouveau trébucher une formation de l'élite. Mais la marche s'annonce cette fois beaucoup plus haute.