Lens décolle enfin

  • A
  • A
Lens décolle enfin
Partagez sur :

Contrairement au Mans, battu chez le promu et leader bastiais vendredi soir (0-1), Lens a débloqué son compteur cette saison à l'occasion de la 3e journée de Ligue 2. Opposés à Troyes samedi après-midi au Stade Felix-Bollaert, les Sang et Or se sont imposés 2 à 1, grâce à des buts de Pollet (57e) et Ducasse (74e), Un succès qui leur permet de sortir de la zone rouge et remonter en milieu de tableau.

Contrairement au Mans, battu chez le promu et leader bastiais vendredi soir (0-1), Lens a débloqué son compteur cette saison à l'occasion de la 3e journée de Ligue 2. Opposés à Troyes samedi après-midi au Stade Felix-Bollaert, les Sang et Or se sont imposés 2 à 1, grâce à des buts de Pollet (57e) et Ducasse (74e), Un succès qui leur permet de sortir de la zone rouge et remonter en milieu de tableau. Performant en Coupe de la Ligue, avec deux victoires face à Clermont (3-0) et Tours (1-0) depuis le début de la saison, le RC Lens a connu un démarrage beaucoup plus poussif au sein de la Ligue 2 qu'il a retrouvé après l'avoir quitté en 2009. Battus à domicile par Reims (0-2) pour leur retour dans l'antichambre de l'élite, les Sang et Or avaient enchaîné le week-end dernier par une nouvelle déconvenue, cette fois sur la pelouse d'Istres (1-2). Autant dire que le match de samedi à Bollaert face à Troyes était déjà très important pour les hommes de Jean-Louis Garcia, soucieux de marquer leurs premiers points et de se réconcilier avec leur public. Mission réussie pour les Nordistes qui se sont imposés 2 à 1 à l'issue d'un match plutôt poussif mais qui aura eu le mérite de mettre ces derniers sur de bons rails. Pourtant, la première période avait laissé craindre le pire pour les locaux. Malgré de bonnes intentions, Eduardo (8e et 43e) et Mathlouthi (25e) se montraient incapables de conclure, alors que Troyes restait à l'affût. Mais, au retour des vestiaires, l'entrée de David Pollet, en lieu et place de Julien Toudic (56e), allait tout changer. Sur son premier ballon, le jeune belge, 22 ans, profite d'une passe en profondeur de Ludovic Baal pour enchaîner contrôle du droit et frappe croisée qui laisse impuissant le portier adverse (1-0, 57e). "Le coach m'a demandé d'amener de la profondeur, du poids avant que j'entre sur le terrain. J'ai de la chance d'avoir un ballon en profondeur directement, je ne me pose pas de questions et je marque", expliquait après coup au micro de CFoot le joker de luxe des Sang et Or, auteur de trois buts en trois rencontres depuis le début de la saison. Un avantage que les Lensois vont accentuer moins de vingt minutes plus tard grâce à l'ancien bordelais Pierre Ducasse, qui profite d'un très bon travail de Yohan Démont sur le côté droit pour ajuster Blondel d'une belle frappe (2-0, 74e). Le but de Psaume relance le suspense quelques minutes plus tard (2-1, 77e), mais c'est déjà trop tard pour des Troyens trop maladroits sur les rares occasions qu'ils ont eu à exploiter. Lens tient sa première victoire et remonte ainsi à la treizième place, au contraire du Mans et de Nantes, deux autres candidats à la montée qui occupent pour l'instant les deux dernières places.