Lemaitre en remet une couche

  • A
  • A
Lemaitre en remet une couche
Partagez sur :

Une dizaine de jours après le meeting de Montreuil, Christophe Lemaitre a de nouveau amélioré son record de France du 100 mètres. 9"95, c'est le temps réalisé par le Haut-Savoyard samedi à Stockholm à l'occasion des Championnats d'Europe par équipes. De bon augure à deux mois des Mondiaux de Daegu et dans l'optique des JO l'année prochaine.

Une dizaine de jours après le meeting de Montreuil, Christophe Lemaitre a de nouveau amélioré son record de France du 100 mètres. 9"95, c'est le temps réalisé par le Haut-Savoyard samedi à Stockholm à l'occasion des Championnats d'Europe par équipes. De bon augure à deux mois des Mondiaux de Daegu et dans l'optique des JO l'année prochaine. Et si Christophe Lemaitre était en train de prendre de bonnes habitudes ? Et si son plan de carrière se déroulait comme prévu, dans l'idéal imaginé par son entourage et en particulier Pierre Carraz ? L'entraîneur de Christophe Lemaitre a forcément dû ressentir de la fierté en voyant son poulain battre samedi à nouveau le record de France du 100 mètres, passant ainsi pour la cinquième fois sous la barre des 10 secondes. A Stockholm, le triple champion d'Europe 2010 a quasiment survolé la course pour un chrono de 9"95, un centième de mieux que celui du Meeting de Montreuil 11 jours plus tôt (9"96). Voilà en effet de bonnes habitudes que Lemaitre continue de prendre. "J'espère juste que ce 9"96 ne sera pas le pic de forme de ma saison, qu'il fait juste partie de ma progression", nous disait-il au lendemain de sa performance de la réunion francilienne. Londres en point de mire En Suède, la concurrence n'était pas en carton mais le Britannique Dwain Chambers (10"07) et Francis Obikwelu (10"22) n'ont pu que s'incliner devant le roi d'Europe. "Je ne pensais pas arriver à courir vite. Je me sentais mou à l'échauffement. C'était trompeur. La course a été nickel. Il y a encore un petit défaut au départ. Mais ensuite, je termine avec Dwain et ça m'a boosté", déclarait-il sur le site de la FFA. Depuis le bel été barcelonais de 2010, Christophe Lemaitre est entré dans une autre dimension et assume ce nouveau statut malgré son jeune âge (21 ans). Et c'est probablement ce qu'il faut retenir aujourd'hui après sa démonstration dans ces championnats d'Europe par équipes. Lemaitre imperméable à la pression ? Il doit en tout cas en évacuer une grosse partie. Supposons maintenant qu'il puisse encore aller plus vite avant les Mondiaux de Daegu, Christophe Lemaitre se trouve encore loin des temps nécessaires pour un podium en Corée du Sud. Avec les Bolt, Gay, Powell, Mullings et compagnie, les trois premières places se joueront probablement en dessous de 9"80. Une place en finale constituerait déjà une belle perf pour le Français. Et une étape de plus vers son objectif prioritaire : une médaille aux JO de Londres. Lemaitre: "Moins de vingt secondes, c'est jouable" Un peu plus tard, Christophe Lemaitre et ses camarades du 4x100 (Tinmar, Pessonneaux et Pognon) signaient le 2e temps (38"71), derrière la Grande-Bretagne emmenée par Malcom, Pickering, Ellington et Aikines-Aryeetey (38"60). De leur côté, les sprinteuses françaises (Soumaré, Distel, Jacques-Sébastien, Mang) devaient se contenter de la 5e place (43''61). Cette première journée a également été marquée par trois meilleures performances de l'année : L'Ukrainien Dmytro Demyanyuk qui égale la MPM du Russe Dmitrik au saut en hauteur (2,35 m), la Polonaise Anna Rogowska et l'Allemande Silke Spiegelburg, propulsées à 4,75 m à la perche et sa compatriote Christina Obergföll au javelot avec un lancer à 66,22 m. Cinquième à mi-parcours avec 131 points (performances dames et messieurs confondues) derrière la Russie (213,5 pts) l'Allemagne (183,5 pts) et la Grande-Bretagne et l'Ukraine, toutes deux à 166 pts, la France devra se surpasser pour jouer le podium. Elle pourra compter sur un Christophe Lemaitre dont l'ambition ne faiblit pas comme il le disait samedi soir, toujours sur la FFA: "On va essayer de faire pareil sur 200 mètres . Je pense que j'ai le record de France dans les jambes. Et les moins de vingt secondes, c'est jouable."