Legrand: "Forcément un objectif"

  • A
  • A
Legrand: "Forcément un objectif"
Partagez sur :

Les championnats de France marquent le vrai début de la saison olympique de vendredi à dimanche, et tous les cadors du judo national seront du rendez-vous à Liévin. Ugo Legrand, médaillé de bronze mondial, envisage ces "France" comme un passage obligé en individuel. En revanche, la compétition par équipes avec Orléans lui donne "envie de se surpasser".

Les championnats de France marquent le vrai début de la saison olympique de vendredi à dimanche, et tous les cadors du judo national seront du rendez-vous à Liévin. Ugo Legrand, médaillé de bronze mondial, envisage ces "France" comme un passage obligé en individuel. En revanche, la compétition par équipes avec Orléans lui donne "envie de se surpasser". Que représentent les championnats de France pour un médaillé mondial ? Ça marque le début de la saison, c'est un petit peu un passage obligé. Les "France", ça fait partie du rituel. Et je n'y ai pas encore gagné, donc c'est forcément un objectif, j'aimerais bien les gagner un jour. Et puis, il faut bien recommencer et se mettre dans le bain, car les Jeux arrivent vite. Vous sentez-vous dans la peau d'un qualifié pour les JO ? Non, rien n'est acquis pour les JO de Londres, mais je ne pense pas que les "France" soient déterminants en ce sens. Je les prends comme une compétition normale, sans pression. Je vais faire ce que je sais faire. Je ne vais pas tenter des choses, c'est plus une reprise de compétition. "Les équipes, c'est sympa" Avez-vous conscience que c'est déjà le début de la saison olympique ? Non, je ne me rends pas encore compte car la saison n'a pas encore vraiment commencé. Ça changera quand je vais commencer à prendre des adversaires internationaux lors des tournois. Je vais débuter lors du Grand Prix d'Amsterdam et j'ai hâte, car c'est plus intéressant de se frotter aux étrangers plutôt qu'à des judokas que je retrouve plus souvent. Après, il y aura la tournée en Asie, le Tournoi de Paris, l'Euro... Il y aura également une compétition par équipes. A-t-elle une valeur particulière ? On a une belle équipe, une place à prendre. On n'est pas là pour faire de la figuration, je pense qu'on a les moyens d'être sur le podium. Les équipes, c'est sympa, car on a toujours envie de se surpasser. En plus, ça fait longtemps que je n'y ai pas participé avec Orléans, donc ça donne envie.