Leeds tient tête à Arsenal

  • A
  • A
Leeds tient tête à Arsenal
Partagez sur :

Leeds s'est rappelé à ses meilleurs souvenirs, samedi, en neutralisant Arsenal en 32e de finale de la Coupe d'Angleterre (1-1). Les Whites peuvent même se targuer d'avoir donné des sueurs froides à l'Emirates Stadium puisque les Gunners n'ont arraché l'égalisation que sur un penalty de Fabregas inscrit dans la dernière minute du temps réglementaire. Le match d'appui à Elland Road promet d'être chaud.

Leeds s'est rappelé à ses meilleurs souvenirs, samedi, en neutralisant Arsenal en 32e de finale de la Coupe d'Angleterre (1-1). Les Whites peuvent même se targuer d'avoir donné des sueurs froides à l'Emirates Stadium puisque les Gunners n'ont arraché l'égalisation que sur un penalty de Fabregas inscrit dans la dernière minute du temps réglementaire. Le match d'appui à Elland Road promet d'être chaud. L'arrogance a parfois du bon. Avant de descendre sur Londres ce samedi pour jouer les 32e de finale de la Coupe d'Angleterre, Leeds avait choisi de miser sur l'esbroufe, par la voix de son président Ken Bates. "Nous ne pouvons pas perdre, avait tout bonnement annoncé l'ancien patron de Chelsea. Personne ne s'attend à une victoire de notre part alors nous n'aurons aucune pression." Le verdict du terrain n'a pas contredit l'intéressé... Certes limités techniquement et souvent copieusement dominés par une équipe d'Arsenal aux traits juvéniles, les Peacocks ont fait preuve d'une telle combativité que les Gunners n'ont pu faire la différence devant leur public. En première période, Arshavin, Squillaci ou Bendtner ont bien eu l'occasion d'ouvrir la marque, mais la maladresse et le talent dans les buts adverses d'un Kasper Schmeichel qui a de qui tenir ont épargné un bouillon aux visiteurs. Mieux, ces derniers ont eu suffisamment de panache après le repos pour provoquer leur chance. Accroché par Denilson dans la surface, Gradel a sonné la révolte, laissant à Snodgrass le soin de transformer le penalty sifflé sur cette action (0-1, 54e). Mais tandis que le coup d'Old Trafford se profilait (Leeds avait éliminé Manchester United à ce même stade la Cup l'an dernier), Arsenal s'est vu récompensé de ses efforts, remis à flot in extremis par un penalty de Fabregas consécutif à une faute sur Walcott (1-1, 89e). Il y aura donc un deuxième acte entre les Whites et les Gunners. A Elland Road, cette fois, dans le Nord du royaume. Pas une sinécure en perspective pour les hommes d'Arsène Wenger... De la casse parmi l'élite... Ces 32e de finale de la Cup n'ont vraiment pas été la formalité annoncée pour les clubs de Premier League. Sunderland s'est ainsi laissé surprendre à domicile par Notts County, pensionnaire de 4e division anglaise (1-2), alors que West Bromwich et Blackpool ont subi la loi de Reading (1-0) et Southampton (2-0). Wolverhampton et Stoke City ont pour leur part été poussés au match d'appui par Doncaster (2-2) et Cardiff (1-1), à l'image d'Arsenal face à Leeds. En revanche, Birmingham City, Everton, Fulham, Bolton, Wigan, West Ham et Blackburn ont justifié leur rang devant Milwall (1-4), Scunthorpe (1-5), Peterborough (6-2), York City (2-0), Hull City (2-3), Barnsley (2-0) et les Queen's Park Rangers (1-0). Enfin, Aston Villa et Gérard Houllier se sont quelque peu rassurés aux dépens de Sheffield United (1-3). Dimanche, Chelsea tâchera d'en faire autant contre Ipswich et Manchester United en découdra notamment avec Liverpool.