LeBron James enfonce Cleveland

  • A
  • A
LeBron James enfonce Cleveland
Partagez sur :

LeBron James et Miami n'ont pas fait de sentiment. Alors que les Cavaliers sont venus concéder, à l'American Airlines Arena leur 21e défaite consécutive, LeBron James y a été de ses 24 points et 8 passes avant de regretter la déliquescence de la franchise de l'Ohio.

LeBron James et Miami n'ont pas fait de sentiment. Alors que les Cavaliers sont venus concéder, à l'American Airlines Arena leur 21e défaite consécutive, LeBron James y a été de ses 24 points et 8 passes avant de regretter la déliquescence de la franchise de l'Ohio. Une nouvelle fois, LeBron James aura donc aidé à Cleveland à franchir un nouveau palier. Mais si l'an passé, les Cavaliers avaient été les premiers à atteindre la barre des 40 victoires avant de finir en tête des bilans à l'issue de la saison régulière, les Cavs sont donc, cette saison, la première franchise à accuser 40 défaites au compteur. Et après un début de saison somme toute honorable, les hommes de Byron Scott sont bien partis pour battre de nombreux records de médiocrité. S'il faudrait une fin de saison cataclysmique pour rejoindre les Sixers et leur neuf victoires en 1972-73, Cleveland en étant pour l'heure à huit succès depuis le début de saison, c'est bien le record des 23 défaites consécutives conjointement détenus par les Gzizzlies millésime 1995-96 et les Nuggets 1997-98 qui semble attendre les Cavaliers. Plus encore que cette 21e défaite consécutive concédée à l'occasion de la visite chez LeBron James et ses Heatles, la 31e en 32 matches, c'est bien la manière, et notamment ce sentiment de résignation qui prédomine, qui peuvent inquiéter les fans de Cleveland. Comme la veille à Orlando, le sort de la rencontre semblait ainsi joué dès la fin du premier quart, les Floridiens se fendant d'un 35-20 pour commencer. Et si les Cavs ont bien tenté de se rebeller au retour des vestiaires, une accélération de King James à la fin du troisième quart a suffi au Heat pour sceller la victoire pour de bon... Aussi, si Dwyane Wade y a été de ses 34 points, 7 passes et 5 rebonds, LeBron James n'a même pas eu besoin de forcer pour signer 24 points et 8 passes face a à ses anciens coéquipiers. Un LeBron James d'ailleurs gêné aux entournures à l'heure de commenter le calvaire de ses anciens partenaires. "Je n'ai rien de mal à dire contre cette équipe et ces joueurs avec qui je jouais encore l'an passé, a-t-il ainsi expliqué à l'issue de la rencontre, je leur souhaite le meilleur, et j'espère, plus que tout, le meilleur également pour les fans car on a passé de grandes années ensemble. Ce sont des souvenirs très forts pour moi." Et malheureusement pour les Cavaliers, ce ne sont plus que des souvenirs... Aussi, l'ancienne icône de l'Ohio n'entendait pas en rajouter. Notamment à l'heure d'expliquer que les malheurs des Cavaliers n'achevaient pas de le convaincre d'avoir fait le bon choix. "Ce n'est pas le fait que les Cavs réussissent ou non sans moi qui vont avoir une incidence sur ma conviction. Je pense que j'ai fait le bon choix car c'est ce qu'il y avait de mieux pour moi et pour ma carrière." Et pour celle du Heat.