LeBron James, double MVP

  • A
  • A
LeBron James, double MVP
@ Reuters
Partagez sur :

NBA - Le joueur de Cleveland, vainqueur de Boston, est de nouveau MVP.

NBA - Le joueur de Cleveland, vainqueur de Boston, est de nouveau MVP.Cleveland - Boston: 101-93Cleveland mène la série 1-0. Prochain match lundi à Cleveland."M-V-P" ! La Quicken Loans Arena ne boudait pas son plaisir. Au moment de l'entrée des Cavaliers, juste avant d'affronter les Celtics, le public de l'Ohio n'avait d'yeux que pour Lebron James. L'ancien d'Akron, deuxième meilleur marqueur de la saison régulière derrière Kevin Durant, vient d'être élu triomphalement pour la deuxième année consécutive MVP de la Ligue. Ses statistiques personnelles (29.7 points, 7.3 rebonds et 8.6 passes de moyenne) ont évidemment plaidé en sa faveur, mais c'est évidemment aussi son impact sur les 61 victoires des Cavaliers cette saison qui a retenu l'attention des journalistes appelés à voter. James a tout simplement été placé au premier rang par 109 des 121 journalistes votants. Un plébiscite. Et "King James II" n'a pas manqué de faire honneur à ce titre face à Boston. Sa blessure au coude, contractée à la fin de la série face à Chicago, semble être%ENCART% oubliée. Et les Cavaliers avaient bien besoin d'un LeBron James (35 points, 7 rebonds et 7 passes), pour ne pas manquer son entrée dans sa demi-finale de Conférence, face à une équipe de Boston accrocheuse (101-93). Menés pendant presque toute la partie (54-43 à la pause), les Cavs ne sont repassés devant que durant le quatrième quart-temps, dans le sillage d'un Mo Williams (20 points, dont 14 dans la dernière période) qui s'est permis un de placer son premier dunk dans la NBA sur la tête de Paul Pierce !Auparavant, les Celtics avaient été mis dans le bon sens par Rajon Rondo (27 points, 12 passes) et Kevin Garnett (18 points, 10 rebonds), avant de s'écrouler dans le quatrième quart-temps, n'inscrivant que 15 petits points. Comme cela avait été entraperçu en saison régulière, Boston, dont le Big Three (Pierce, Allen, Garnett) subit le poids des années, n'est plus depuis longtemps la formidable équipe qui avait mis au pas les Cavaliers en sept matches de play-offs en 2008 avant de filer vers son 17e titre de champion. "C'est vrai, nous sommes très vieux. Nous allons venir avec nos cannes et voir ce que nous pouvons faire", plaisantait Doc Rivers avant la rencontre. Le coach de Boston doit certainement tabler sur une réaction d'orgueil de ses joueurs à présent. Dès lundi pour le match 2 ?