Le Zénith qualifié !

  • A
  • A
Le Zénith qualifié !
Partagez sur :

Le Zénith Saint-Pétersbourg a réussi à ne pas perdre à Porto (0-0), mardi soir à l'occasion de la 6e journée de phase de poules de la Ligue des champions. De ce fait, les Russes, qui comptaient un point d'avance sur les Portugais avant le match, conservent donc leur deuxième place dans le groupe G et accèdent aux huitièmes de finale de l'épreuve.

Le Zénith Saint-Pétersbourg a réussi à ne pas perdre à Porto (0-0), mardi soir à l'occasion de la 6e journée de phase de poules de la Ligue des champions. De ce fait, les Russes, qui comptaient un point d'avance sur les Portugais avant le match, conservent donc leur deuxième place dans le groupe G et accèdent aux huitièmes de finale de l'épreuve. L'énorme soulagement. Le Zénith Saint-Pétersbourg s'était vu confier une mission des plus délicates à mener lors de cette 6e journée de phase de poules de la Ligue des champions. Pour conserver sa deuxième place du groupe G, le club russe ne devait pas perdre sur le terrain de FC Porto, troisième de la poule avec un point de retard sur son hôte. C'était dur, mais les partenaires de Bruno Alves ont atteint leur objectif en résistant et en décrochant un match nul sans but (0-0). L'opération s'annonçait pourtant très compliquée, surtout après le coup d'envoi, lorsque le FC Porto a mis une pression terrible sur le but de Malafeev en enchaînant trois opportunités signées Djalma (6e), Hulk (9e) et Rodriguez (15e). Mais les Russes ont du coeur, et ont fait preuve d'une belle solidité défensive qui a certes nui au spectacle proposé par les deux équipes, mais qu'il leur a surtout permis de prendre confiance au fil des minutes. Malafeev en feu Heureusement, car la prestation offensive des hommes de Luciano Spalletti a été désastreuse, même si le coach italien a sûrement indiqué à ses troupes que le clean-sheet (ne pas encaisser de but) était la priorité au vu de la physionomie du match. Malafeev, le portier, est le principal artisan de cette réussite, lui qui était en état de grâce ce mardi soir. Rodriguez, qui n'a pu mettre à profit un cafouillage dans la surface de réparation, la faute aux poings du gardien de but russe (78e), peut en témoigner. Le Zénith Saint-Pétersbourg peut désormais préparer la venue du printemps. Un gros poisson risque de se présenter face à lui en huitièmes de finale. Le meilleur tirage possible pour les équipes arrivées deuxièmes de leurs poules, c'est incontestablement l'Apoel Nicosie. Mais les Chypriotes, battus ce soir par le Shakhtar Donetsk (0-2) et à égalité de points avec les Russes, sont dans ce même groupe G et conservent leur première place grâce à la différence de but particulière.