Le XV de France y va tout droit

  • A
  • A
Le XV de France y va tout droit
@ Maxppp
Partagez sur :

VI NATIONS - La France a étrillé l'Italie dimanche et se dirige tout droit vers le Grand Chelem.

VI NATIONS - La France a étrillé l'Italie dimanche et se dirige tout droit vers le Grand Chelem. "Personne ne pense à l'Angleterre, personne n'en parle. Personne ne parle du Grand Chelem". Marc Lièvremont se voulait prudent avant cette rencontre. Mais désormais, après cette cinglante victoire acquise face à l'Italie ce dimanche (46-20), il paraît inévitable de songer à ce Grand Chelem tant convoité qui leur échappe depuis 2004. Et il y avait bien une classe d'écart ce dimanche au stade de France entre Français et Italiens. Le XV de France a largement dominé son sujet pour sa quatrième apparition dans ce tournoi des VI Nations cette saison faisant preuve d'une maitrise collective indéniable face à des Italiens trop attentistes et trop peu entreprenants pour espérer inquiéter les Bleus. Et les Tricolores ne mettent pas longtemps à rentrer dans cette rencontre puisque dès la 6e, Parra fait admirer sa vista en feintant une passe avant de s'engouffrer dans la défense italienne et de servir Harinordoquy sur un caviar qui ne se prive pas pour inscrire le premier essai tricolore (7-0, 6e). Dés lors, la machine à marquer tricolore se met en route et par deux fois (16e, 26e), Marty profite de jolis mouvements collectifs de ses coéquipiers et des boulevards laissés au sein de la défense italienne pour aplatir le cuir dans l'en-but adverse. La réduction du score de Bergamasco ne change rien (22-3). A la pause, le constat est sans appel, le XV de France affiche une supériorité sans faille face à une formation transalpine relativement amorphe qui ne parvient pas à contenir les assauts tricolores. Le sursaut d'orgueil des Italiens ne change rien Au retour des vestiaires, les Bleus repartent immédiatement au combat et comme un symbole, pour sa première sélection avec les Bleus, Andreu profite d'une nouvelle brèche pour perforer la défense plein centre avant d'inscrire son tout premier essai à l'échelon international (32-6, 51e). Et le bal des Tricolores ne s'arrête pas là puisque Jauzion (57e) et Lapandry (65e) aggravent sévèrement la marque par la suite, et permettent ainsi aux Bleus de s'envoler au tableau d'affichage (46-6). Probablement vexés de se voir malmener de la sorte par le XV de France, après leur récente victoire acquise sur leurs terres face à l'Ecosse (16-12), les Transalpins réagissent en réduisant la marque grâce à un essai de Del Fava à dix minutes du terme de cette rencontre. Et le sursaut d'orgueil de la sélection italienne se confirme quelques instants plus tard avec un essai bourré d'opportunisme de Canavosio (46-20). Les efforts des Tricolores pour parvenir à enfoncer le clou en fin de match seront vains. Le XV de France s'impose avec la manière ce dimanche devant un public du Stade de France conquis qui aura à coeur de voir ses protégés briller samedi prochain face au XV de la Rose afin de réaliser un Grand Chelem tant espéré...