Le triomphe de Champion

  • A
  • A
Le triomphe de Champion
Partagez sur :

Dimitri Champion s'est imposé en solitaire, dimanche à Saint-Brieuc, lors de l'épreuve en ligne des Championnats de France. Le coureur de la formation Bretagne-Schuller a créé la sensation en devançant Anthony Geslin et Anthony Roux de l'équipe de la Française des Jeux.

Dimitri Champion s'est imposé en solitaire, dimanche à Saint-Brieuc, lors de l'épreuve en ligne des Championnats de France. Le coureur de la formation Bretagne-Schuller a créé la sensation en devançant Anthony Geslin et Anthony Roux de l'équipe de la Française des Jeux."Je ne sais pas quoi dire, je suis très très ému. il y a deux jours, on a perdu quelqu'un dans la famille... c'est pour lui". Devant les caméras de France 3, Dimitri Champion a du mal évidemment à retenir les larmes qui brouillent ses yeux. Quelques minutes après son tour de force accompli sur les routes briochines, le Rochelais esquisse ensuite le sourire du vainqueur des ses Championnats de France 2009 qui auront donc réservé son lot de surprises, surtout chez les messieurs. Jeudi, l'amateur Jean-Christophe Peraud (Creusot Cyclisme) bluffait tous les spécialistes en s'adjugeant le contre-la-montre, trois jours plus tard, Dimitri Champion mettait également à ses pieds les favoris du jour.Chavanel, Voeckler, Casar par exemple, sont passés à l'amorce de la dernière boucle autour de Saint-Brieuc avec plus de 8'30" de retard sur les leaders du moment : Riblon (AG2R) et Levarlet (FdJeux). Les deux hommes seront repris à sept km environ de l'arrivée au moment de l'attaque de Dimitri Champion qui avait profité, entre autres, du travail de son coéquipier de Bretagne-Schuller, Jean-Marc Bideau. "C'est un très bon coéquipier, sur la piste comme en dehors. Il a bien travaillé pour moi aujourd'hui, c'est comme s'il avait gagné", insistait Champion à propos de Bideau, toujours au micro de France 3.Champion ne participera pas au Tour de FranceLe regroupement effectué, Champion attendait alors sagement l'opportunité de tenter un coup décisif. Il choisira la dernière difficulté du parcours, à un peu plus de 3 km de la fin, pour démarrer et laisser sur place Anthony Geslin et Anthony Roux de la Française des Jeux. Ils passeront la ligne avec cinq secondes de retard sur l'ex-coureur de Bouygues TelecomA 25 ans, Champion s'est en tout cas offert, sur un tracé voulu exigeant et propice à de multiples attaques, la première victoire d'envergure de sa carrière, lui qui avait raflé cette année le Tour du Finistère et le Circuit des Ardennes. Champion ne pourra pas, hélas, faire admirer son maillot bleu blanc rouge sur les routes du Tour de France à partir de la semaine prochaine (4-26 juillet), Bretagne Schuller n'étant pas inscrite sur la liste des engagées.