Le Tourmalet en chiffres

  • A
  • A
Le Tourmalet en chiffres
@ Reuters
Partagez sur :

TOUR - La 17e étape se terminera au sommet du Tourmalet, un sommet mythique.

TOUR - La 17e étape se terminera au sommet du Tourmalet, un sommet mythique. 2115m : Le col du Tourmalet, "Mauvais détour" en latin, "montagne lointaine" en Gascon, culmine donc à 2115 mètres d'altitude. Il est pour cela le col routier le plus haut du massif des Pyrénées. Au sommet, on retrouve la stèle en hommage à Jacques Goddet, directeur du Tour de France de 1936 et 1987, et principal instigateur de la création du journal L'Equipe après la deuxième guerre mondiale, sur les cendres de L'Auto. 1864 : C'est en 1864 qu'est inauguré la première route passant par le Col du Tourmalet. Autrefois chemin, notamment emprunté par Madame de Maintenon (en chaise et par porteurs !) en 1675, la modernisation de la route qui relie Bagnères-de-Bigorre à Barèges est financée par Napoléon III, et les travaux débutent en 1859. C'est donc le 30 août 1864 qu'elle est inaugurée, tandis que l'Observatoire du Pic du Midi, créé en 1873, surplombe le col. 1910 : C'est en 1910 que le Tour de France passe pour la première fois en haut du Tourmalet, lors de l'étape entre Bayonne et Luchon (325km). On a d'ailleurs surnommé "Octave", la sculpture en fer de Jean-Bernard Métais qui trône en haut du col, en hommage à Octave Lapize, qui passa en première position le col cette année-là. Vainqueur du Tour dans la foulée, "le Frisé" décède au front, lors de la première Guerre Mondiale, en 1917. 75 : Jeudi, ce sera la 75e fois que le Tour de France passe au sommet du Tourmalet, la 74e fois ayant eu lieu mardi, avec le passage en tête de Christophe Moreau lors de la 16e étape. Ce double-passage a d'ailleurs été voulu par l'organisation qui souhaitait fêter le centième passage de la Grande Boucle dans les Pyrénées en montant son plus mythique élément par les deux versants. 2 : C'est seulement la deuxième fois qu'une étape va trouver son terminus en haut du Tourmalet . La première fois, c'était en 1974 et c'est Jean-Pierre Danguillaume qui s'imposa sur la ligne d'arrivée jugée en haut du col. D'ordinaire, le col n'est qu'une étape vers d'autres sommets comme le Soulor, Peyresourde ou l'Aubisque. 18,6km : C'est la longueur de la montée que vont effectuer les coureurs, jeudi, en empruntant le versant Ouest, passant par Barrèges. Si le pourcentage maximal de ce côté (10,2%) est moins important que la route empruntée mardi, la pente y est plus régulière dans la difficulté, et on estime souvent que cette partie du Tourmalet est la plus compliquée à gravir, avec une moyenne sur les pratiquement 19 kilomètres de 7,5%. 8 secondes :Enfin, c'est dans cette ultime montée que devrait se jouer le sort de ce Tour de France 2010. Alors qu'Alberto Contador devance Franck Schleck de huit secondes, la bataille devrait faire rage dès le col du Soulor, pour se terminer en apothéose sur le Tourmalet. Le Luxembourgeois est en effet contraint d'attaquer pour prendre une avance d'environ une minute trente avant le contre-la-montre de samedi, domaine où l'Espagnol est intouchable.