Le tour d'Europe en ballon

  • A
  • A
Le tour d'Europe en ballon
Partagez sur :

Chaque début de semaine, notre rédaction effectue un tour d'horizon des faits marquants observés dans les grands championnats du football européen lors du week-end écoulé. La promenade de santé du Real Madrid à un horaire inhabituel, le surplace de Liverpool en Premier League, la classe de Zlatan Ibrahimovic et l'hommage de Manchester United à Sir Alex Ferguson sont au rendez-vous de cette chronique.

Chaque début de semaine, notre rédaction effectue un tour d'horizon des faits marquants observés dans les grands championnats du football européen lors du week-end écoulé. La promenade de santé du Real Madrid à un horaire inhabituel, le surplace de Liverpool en Premier League, la classe de Zlatan Ibrahimovic et l'hommage de Manchester United à Sir Alex Ferguson sont au rendez-vous de cette chronique. LE TOP : Real Madrid Imperturbables. Les Madrilènes n'ont pas du tout été troublés par le coup d'envoi donné à midi, afin que le continent asiatique, où le Real Madrid compte de nombreux fans, puisse suivre le match. La preuve: ils ont terrassé Osasuna (7-1), dimanche, dans un stade Santiago Bernabeu plein à craquer (80 000 places), lors de la 12e journée de Liga. Entré en cours de jeu, le Français Karim Benzema a inscrit un doublé ; Cristiano Ronaldo un triplé. Avec 13 buts au compteur, le Portugais talonne de près l'Argentin de Barcelone Lionel Messi (14 réalisations) au classement des buteurs. Gonzalo Higuain et Pepe ont également participé au festival offensif du Real, qui a profité du nul entre l'Athletic Bilbao et le Barça (2-2) pour avoir une marge de trois points en tête du championnat espagnol. LE FLOP : Liverpool Flop, le mot est peut-être un peu fort pour dépeindre la prestation des Liverpuldiens, samedi après-midi. De fait, Liverpool, privé une nouvelle fois de Steven Gerrard, blessé à la cheville, a été tenu en échec par un promu, Swansea City (0-0), à Anfield, dans le cadre de la 11e journée de Premier League. Il s'agit du troisième nul des "Reds" en quatre matches de championnat (après Manchester United puis Norwich), le quatrième à domicile depuis le début de la saison 2011-2012. Résultat, alors que leurs devanciers Manchester City, Manchester United, Newcastle, Chelsea et Tottenham ont tous gagné, les joueurs de l'Écossais Kenny Dalglish piétinent et pointent à la sixième place du classement anglais. À égalité de points avec Arsenal, qui a enchaîné une septième rencontre d'affilée sans défaite toutes compétitions confondues, cette fois contre West Brom (3-0). LE JOUEUR : Zlatan Ibrahimovic "Tu vois quand tu veux..." Ce pourrait être en substance le message lancé par Massimiliano Allegri en direction du Suédois, durant sa causerie d'après-match, ce week-end. Après s'être fait remarquer la semaine dernière pour ses déclarations tapageuses sur Josep Guardiola ("Mourinho illumine les pièces dans lesquelles il entre, Guardiola en ferme les persiennes", dans son autobiographie intitulée Moi, Ibra), l'ancien attaquant de Barcelone a été à l'origine de trois des quatre buts de l'AC Milan face à Catane (4-0), dimanche, à Giuseppe-Meazza, pour le compte de la 11ee journée de Serie A. Homme distingué lorsqu'il en a envie, Zlatan Ibrahimovic a même eu une pensée émue pour son coéquipier Antonio Cassano, opéré vendredi d'un problème cardiaque: "Je suis content de la victoire, mais Cassano me manque." Être gentleman, c'est quand il veut on vous dit ! LA PHRASE : "Un conte de fées avec quelques cauchemars occasionnels", Alex Ferguson C'est en ces mots, repris par le quotidien sportif L'Équipe, que le manager écossais a résumé, samedi après-midi, ses vingt-cinq années passées à la tête de Manchester United, "le meilleur club du monde" selon lui. "Fergie" a fêté cet anniversaire par un succès, certes sans la manière, devant Sunderland (1-0), lors de la 11e journée de Premier League. À Old Trafford, l'entraîneur de MU, deuxième actuellement du championnat d'Angleterre, a reçu une standing ovation magnifique de la part des 78 000 spectateurs présents. Il a aussi pu s'apercevoir que la tribune nord du "Théâtre des rêves" avait été renommée en Sir Alex Ferguson Stand. "Je ne m'attendais pas à cela aujourd'hui. J'ai été très honoré et très ému de voir mon nom sur cette tribune", a-t-il déclaré, après la rencontre. LA STAT : 153 Comme le nombre total de buts marqués par Claudio Pizarro en Bundesliga. Âgé de trente-trois ans, le Péruvien a inscrit un triplé (49e, 54e et 86e) lors de la victoire de son équipe, le Werder Brême, sur Cologne (3-2), samedi après-midi, au Weserstadion, à l'occasion de la douzième journée. Au classement, les Brêmois montent sur le podium. Ils sont troisièmes, à cinq longueurs du leader, le Bayern Munich. D'un point de vue personnel, Pizarro, arrivé outre-Rhin en 1999, est le buteur étranger le plus prolifique de l'histoire du championnat d'Allemagne. En revanche, il reste encore très loin du record historique détenu par Gerd Müller (365 réalisations).