Le Tour d'Europe en ballon

  • A
  • A
Le Tour d'Europe en ballon
Partagez sur :

Chaque début de semaine, notre rédaction effectue un tour d'horizon des faits marquants observés dans les grands championnats du football européen lors du week-end écoulé. Si les deux cadors mancuniens poursuivent leur sans-faute en Premier League, l'Inter Milan a chuté d'entrée de jeu sur les prés de Serie A. De son côté, la machine à marquer, Mario Gomez, a refait des siennes en Bundesliga. José Mourinho, lui, a vivement critiqué le manque de réalisme de ses joueurs face à Getafe.

Chaque début de semaine, notre rédaction effectue un tour d'horizon des faits marquants observés dans les grands championnats du football européen lors du week-end écoulé. Si les deux cadors mancuniens poursuivent leur sans-faute en Premier League, l'Inter Milan a chuté d'entrée de jeu sur les prés de Serie A. De son côté, la machine à marquer, Mario Gomez, a refait des siennes en Bundesliga. José Mourinho, lui, a vivement critiqué le manque de réalisme de ses joueurs face à Getafe. LE TOP : Manchester (United et City) A Manchester, on voit la vie en rose ! Quatre matches disputés pour autant de victoires glanées, tel est l'excellent ratio des frères ennemis de la Premier League, United et City, depuis le début des hostilités sur les gazons anglais. Red Devils et Citizens n'ont à nouveau pas eu à forcer leur talent pour venir à bout de Bolton (5-0) et de Wigan (3-0), ce samedi à l'occasion de la quatrième levée britannique. Wayne Rooney et Sergio Aguëro en ont tous deux profité pour alimenter leurs compteurs-buts, les deux goleadors signant chacun un triplé. Avec une moyenne de deux buts par match depuis le début de saison, Rooney affole les compteurs outre-manche. Seul Chelsea, avec dix points au compteur, semble pour l'heure arriver à suivre le rythme effréné des deux clubs mancuniens et de leurs buteurs respectifs. Mais jusqu'à quand ? Une chose est sûre, le premier des deux derbys programmé le 23 octobre prochain à Old Trafford devrait valoir son pesant de cacahouètes ! LE FLOP : Inter Milan Et les doutes et incertitudes de ressurgir au grand galop... Au lendemain du premier couac de l'AC Milan face à la Lazio Rome (2-2), l'Inter avait l'occasion de prendre un premier ascendant sur le champion d'Italie en titre en cas de victoire sur la pelouse de Palerme. Les Nerazzuri ont portant failli dans leur conquête d'un premier succès hors de leurs bases, ce samedi, lors de la deuxième journée de Serie A. Défait sur le fil en Sicile (4-3), malgré un doublé de Diego Milito, l'Inter a trébuché d'entrée de jeu, laissant notamment entrevoir de trop nombreux errements défensifs. Des lacunes que la formation intériste serait inspirée de corriger en vue des prochaines échéances et de ce choc de la troisième levée de Serie A face à l'AS Rome. "Ce n'est pas la question d'une défense ou d'une autre, c'est un manque de concentration, nous avons commis des erreurs évidentes, inacceptables", confessait ainsi le nouveau coach intériste, Gian Piero Gasperini, au micro de la chaîne Sky Sport. LE JOUEUR : Mario Gomez Super Mario a encore frappé ! Il est indubitablement l'homme fort de ce début d'exercice. Auteur d'un triplé face à Kaiserslautern il y a quinze jours, Mario Gomez, visiblement pas rassasié, a signé un fantastique quadruplé avec le Bayern Munich, ce samedi, face à Fribourg (7-0), à l'occasion de la cinquième levée de Bundesliga, confirmant ainsi son étincelant état de forme et portant son compteur personnel à huit réalisations depuis le début de saison. Un bilan comptable qui force l'admiration et qui permet aux Bavarois de conforter leur fauteuil de leader, à la faveur d'une meilleure différence de but sur le Werder Brême (+15). L'artificier bavarois a profité de l'occasion pour devenir le deuxième buteur le plus prolifique de l'histoire du championnat allemand après les cinq premières journées (ex-aequo avec Gerd Müller et Dieter Müller), à un petit but seulement du record détenu par l'ancien attaquant de Mönchengladbach, Peter Meyer, lors de la saison 1967-68. LA PHRASE : "Je ne suis pas content de mon équipe", José Mourinho (Real Madrid) Éternel insatisfait qu'il est, José Mourinho n'a que très peu goûté au manque de réalisme de ses protégés lors de la large victoire du Real Madid face à Getafe (4-2). Malgré un score flatteur, le technicien portugais a tenu à remettre les pendules à l'heure. "Je ne suis pas content de mon équipe. Nous avons mérité notre victoire mais nous avons gâché trop d'occasions. (...) La seule chose intéressante que j'ai vu ce soir, c'est que nous avons pris les trois points", confessait le "Mou" sur le site officiel du Real Madrid, à l'issue du match. LA STAT : 12 Finie la disette ! Auteur du seul but d'Arsenal face à Swansea (1-0), samedi, lors de la 5e journée de Premier League, Andreï Arshavin a stoppé net sa série de douze matches consécutifs sans but en Premier League. La dernière réalisation de l'attaquant russe en championnat datait du 19 mars 2011, lors d'un match nul face à West Bromwich (2-2). Espérons que ce but lancera la saison du perforateur londonien, et du même coup, celle des Gunners...