Le tour d'Europe en ballon

  • A
  • A
Le tour d'Europe en ballon
Partagez sur :

Chaque début de semaine, la rédaction effectue un tour d'horizon des faits marquants observés dans les grands championnats du football européen lors du week-end écoulé. Si Arsenal accuse le coup après son éviction de la Ligue des champions et de la Cup, le Bayern Munich s'est refait une santé à l'issue de sa large victoire sur Hambourg (6-0). De leurs côtés, Francesco Totti et Pep Guardiola se sont également illustrés, à leur manière.

Chaque début de semaine, la rédaction effectue un tour d'horizon des faits marquants observés dans les grands championnats du football européen lors du week-end écoulé. Si Arsenal accuse le coup après son éviction de la Ligue des champions et de la Cup, le Bayern Munich s'est refait une santé à l'issue de sa large victoire sur Hambourg (6-0). De leurs côtés, Francesco Totti et Pep Guardiola se sont également illustrés, à leur manière. LE TOP : Bayern Munich Ce n'est pas un score de tennis, mais cela y ressemble. Le Bayern Munich a infligé une correction à Hambourg (6-0) ce week-end, lors de la 26e journée de Bundesliga, sous l'impulsion du duo Arjen Robben-Franck Ribéry. Le Néerlandais s'est offert un triplé en un quart d'heure, en plus d'une passe décisive, tandis que l'international français a marqué un but et délivré deux passes à son coéquipier. "Cette victoire est importante. C'est bien de gagner 6-0, pas seulement pour nous, mais aussi pour les supporters. Nous avons eu une bonne réaction, et c'est une super victoire en vue de mardi", a réagi Ribéry après le match, en référence à la venue de l'Inter Milan en Ligue des champions. Autre bonne nouvelle pour l'ancien Marseillais: selon RMC, Laurent Blanc, le sélectionneur de l'équipe de France, l'aurait présélectionné pour les deux prochaines rencontres des Bleus, face au Luxembourg le 25 mars lors des éliminatoires de l'Euro 2012, et contre la Croatie le 29 en amical. LE FLOP : Arsenal Après la défaite en finale de Carling Cup et l'élimination en huitièmes de finale de la Ligue des champions, Arsenal a vécu une nouvelle désillusion ce week-end. Face à Manchester United, les Gunners ont échoué en quarts de finale de la Cup, battus 2-0 sur la pelouse d'Old Trafford. Les Londoniens n'ont désormais plus que le championnat pour espérer terminer la saison avec un titre. "C'est un défi de taille qui nous attend mais il s'annonce particulièrement passionnant, a déclaré Arsène Wenger, l'entraîneur des Gunners, à la BBC. A nous de montrer que nous sommes assez forts pour répondre présent." Avec trois points de retard sur MU, avec un match en moins, Arsenal est encore en course. Mais l'addition de déconvenues pourrait bien plomber le moral des troupes de Wenger, qui devra en plus se passer de Johan Djourou jusqu'à la fin de la saison, voire de Wojciech Szczesny, le jeune gardien qui s'est révélé sur la scène européenne. LE JOUEUR : Francesco Totti Au cours d'un derby romain très engagé, Francesco Totti a éclairé la rencontre d'un doublé pour offrir la victoire à l'AS Rome (2-0) face à la Lazio, lors du choc de la 29e journée de Serie A. Héros de tous les supporters giallorossi, le capitaine romain, âgé de 34 ans, a enfilé le costume de sauveur pour permettre à son club de revenir à deux points de la Lazio au classement. C'est surtout une bonne bouffée d'oxygène pour la Roma, quelques jours après son élimination sans gloire en huitièmes de finale de la Ligue des champions contre le Shakhtar Donetsk. A noter que Totti n'avait plus marqué contre la Lazio depuis 2005. Avec ce doublé, il porte à huit le nombre de ses buts contre le grand rival romain et il n'est plus qu'à six longueurs de Roberto Baggio, cinquième meilleur buteur de l'histoire de la Serie A avec 205 réalisations. LA STAT : 26 S'il n'a pu fêter comme il se devait son millième jour en tant qu'entraîneur du FC Barcelone, les Blaugrana ayant concédé le nul sur la pelouse du FC Séville (1-1), dimanche, à l'occasion de la 28e journée de Liga, Pep Guardiola aura néanmoins enchaîné un 26e match sans défaite, cette saison, égalant ainsi le record du Barça de Rinus Michels, datant de l'exercice 1973-74. Une victoire face à Getafe, le week-end prochain, au Camp Nou, permettrait à Lionel Messi et consorts de rentrer durablement dans l'histoire du club catalan. Nul doute qu'après ce faux-pas en terre andalouse, ils ne devraient pas laisser passer pareille opportunité... LA PHRASE : "Peu d'équipes peuvent confisquer le ballon au Barça", Gregorio Manzano, entraîneur du FC Séville Conscient du fait que ses protégés ont réalisé une performance de choix en neutralisant le leader barcelonais (1-1), à Ramon Sanchez-Pizjuan dimanche, lors de la 28e levée de Liga, Gregorio Manzano leur a rendu hommage à l'issue du match en avouant que peu d'équipes pouvaient se vanter d'avoir pu confisquer le cuir aux Barcelonais cette saison. "Ce n'est pas n'importe quel point", confessait ainsi un technicien espagnol "content et satisfait" de la prestation affichée par ses protégés face à l'ogre blaugrana. Un bonheur probablement partagé par le Real Madrid, revenu à cinq longueurs de son ennemi juré, et relancé dans la course au titre.