Le tour d'Europe en ballon

  • A
  • A
Le tour d'Europe en ballon
Partagez sur :

Tour d'horizon des faits marquants observés dans les grands championnats du football européen lors du week-end écoulé. L'occasion de se pencher sur le buteur du Napoli Edinson Cavani, de saluer le triomphe du Barça dans le derby catalan ou au contraire de revenir sur la fin de série du Borussia Dortmund et d'évoquer le triste anniversaire de Karim Benzema.

Chaque début de semaine, la rédaction effectue un tour d'horizon des faits marquants observés dans les grands championnats du football européen lors du week-end écoulé. L'occasion de se pencher sur le buteur du Napoli Edinson Cavani, de saluer le triomphe du Barça dans le derby catalan ou au contraire de revenir sur la fin de série du Borussia Dortmund et d'évoquer le triste anniversaire de Karim Benzema. LE JOUEUR : Edinson Cavani (Naples) Un footballeur sud-américain qui flambe à Naples, ça ne vous rappelle rien ? Certes il n'y a pas de comparaison possible entre Diego Maradona et Edinson Cavani mais ce dernier est en train de se faire une place dans les mémoires et les coeurs napolitains. Ne serait-ce que la semaine passée, l'Uruguayen a gratifié les siens de deux réalisations décisives. La première contre le Steaua Bucarest, en Ligue Europa, synonyme de qualification pour les 16e de finale (1-0). La seconde ce dimanche en championnat, alors que le Napoli était tenu en échec sur sa pelouse de San Paolo par une modeste équipe de Lecce (1-0). Un but de toute beauté, inscrit dans le temps additionnel d'une frappe pure des 25 mètres, après s'être joué de quatre adversaires. Athlétique et technique, Edinson Cavani trône ainsi sur le classement des buteurs transalpin, avec 10 réalisations au compteur en Serie A - 17 toutes compétitions confondues depuis le début de la saison. Une bonne pioche, assurément, pour Naples, et une grosse perte pour Palerme, son premier club en Europe. LE TOP : FC Barcelone L'AC Milan et le Borussia Dortmund battus, Manchester United privé de match, il n'y a guère que le Barça qui a fait honneur à son statut de leader dans les grands championnat européens ce week-end. Confrontée pour l'occasion à sa bête noire, un Espanyol Barcelone qui l'avait battue dans le cadre de la Coupe de Catalogne trois semaines auparavant, l'équipe de Pep Guardiola a pu régler ses comptes avec autorité. Vainqueurs 1-5 en terrain hostile, avec à l'appui deux doublés signés Villa et Pedro ainsi qu'une réalisation de Xavi, les Blaugrana ont ainsi infligé à leurs semblables leur toute première défaite de la saison à domicile. Une dixième victoire de rang toute compétitions officielles confondues qui permet au FC Barcelone de garder deux longueurs d'avance sur le Real Madrid avant la trêve hivernale. LE FLOP : Borussia Dortmund C'est un petit flop, aux conséquences toutes relatives, mais un flop quand même. Le Borussia Dortmund, tout leader du championnat allemand qu'il est, vient de sortir d'une semaine difficile, la pire sans doute de sa saison jusqu'alors. Neutralisé par le FC Séville mercredi et ainsi évincé de la scène continentale, le BVB a enregistré ce week-end une deuxième défaite en Bundesliga, après 15 journées d'invincibilité. Surpris sur la pelouse de Francfort par le meilleur canonnier du moment outre-Rhin, le Grec Theofanis Gekas, les Borussen, manifestement fatigués, se sont inclinés sur la plus petite des marges, passant ainsi à côté du record qui leur était promis (1-0). Bloqués à 43 unités, les hommes de Jürgen Klopp ont manqué l'occasion qui leur était offerte d'effacer des tablettes le Bayern Munich, crédité en 2005-2006 de 44 points - sur 51 possibles - à l'issue de la phase aller. LA PHRASE : "Ça m'a fait mal pour lui", de Julien Escudé à propos de Karim Benzema. Drôle d'anniversaire que celui de Karim Benzema ce week-end. Titulaire sur le front de l'attaque du Real Madrid face au FC Séville, dimanche, le jour de ses 23 ans, l'intéressé n'a pu s'illustrer à sa guise. Sorti sous les sifflets de Santiago-Bernabeu dès l'heure de jeu, l'ancien Lyonnais a alors assisté du banc à la victoire étriquée de ses coéquipiers, grâce à un but d'Angel Di Maria (1-0). En cette soirée de succès, c'est encore son adversaire et néanmoins compatriote Julien Escudé qui témoignait le plus de compassion. "Je trouve que le jeu du Real ne correspond pas à ses qualités, estimait le défenseur sévillan, cité dans L'Equipe. Il peut tout de même faire de bons matches en relayeur. Il a de la qualité, on l'a vu en sélection ou à Lyon. Je lui souhaite tout le bonheur du monde ici, même si cela va être difficile. On a entendu quelques sifflets lors de sa sortie, ca me faisait mal pour lui. Mais il a du caractère, il va faire front et ressortir grandi de cette situation." LA STAT : 7 Sept, comme le nombre de rencontres de la 18e journée de Premier League annulées ce week-end. Confrontés à ces mêmes intempéries qui ont conduit au report des matches Lens-Caen et Lille-Nancy lors de la 18e levée de L1, les officiels anglais ont dû se résoudre à capituler. "A la suite des fortes chutes de neige qui se sont abattues sur le nord de Londres et l'Emirates Stadium en particulier, l'arbitre du match, Lee Mason, a pris la décision de reporter la rencontre", pouvait-on lire ainsi dans un communiqué du club d'Arsenal, samedi, après l'ajournement de l'opposition entre les Gunners et Stoke City. Liverpool-Fulham et le choc Chelsea-Manchester United comptent également parmi les rendez-vous reportés. Pas forcément une bonne nouvelle pour des Red Devils qui doivent désormais rattraper deux matches. Il y a deux semaines, leur déplacement sur le terrain de Blackpool avait été annulé pour les mêmes raisons météorologiques.