Le tour d'Europe en ballon

  • A
  • A
Le tour d'Europe en ballon
Partagez sur :

Chaque début de semaine, la rédaction effectue un tour d'horizon des faits marquants observés dans les grands championnats du football européen lors du week-end écoulé. L'occasion de rendre hommage à Dimitar Berbatov, auteur d'un quintuplé avec Manchester United, de constater la rechute de Schalke 04 ou de mettre en lumière le surprenant début de saison réalisé par l'Espanyol Barcelone.

Chaque début de semaine, la rédaction effectue un tour d'horizon des faits marquants observés dans les grands championnats du football européen lors du week-end écoulé. L'occasion de rendre hommage à Dimitar Berbatov, auteur d'un quintuplé avec Manchester United, de constater la rechute de Schalke 04 ou de mettre en lumière le surprenant début de saison réalisé par l'Espanyol Barcelone. LE JOUEUR : Dimitar Berbatov (Manchester United) De retour dans le onze de départ des Red Devils en Premier League, Wayne Rooney a été quelque peu occulté par son compère offensif Dimitar Berbatov lors de l'écrasante victoire obtenue samedi par Manchester United aux dépens de la modeste formation de Blackburn (7-1) dans le cadre de la 15e journée du championnat d'Angleterre. Le Bulgare âgé de 29 ans est tout simplement entré dans l'histoire de la Premier League en devenant le quatrième joueur à inscrire un quintuplé après Andy Cole (1995), Alan Shearer (1999) et Jermain Defoe, l'an dernier. Souvent raillé pour son manque d'efficacité alors que son transfert depuis Tottenham avait coûté la coquette somme de 38 millions d'euros à l'été 2008, le numéro 9 mancunien a remis les pendules à l'heure et dispose désormais du statut de meilleur buteur outre-Manche avec 11 réalisations, soit une de moins que son total de la saison dernière. Une efficacité dont ne se plaindra pas "Man U", désormais seul leader de Premier League, avec deux longueurs d'avance sur le binôme Chelsea-Arsenal... LE FLOP : Schalke 04 Après une série de trois matches sans défaite en Bundesliga, dont deux succès, et 9 buts marqués à la clé, on pensait le club de Gelsenkirchen parti pour une remontée fantastique en championnat. Las, les partenaires de Raul ont connu une vilaine rechute samedi, finissant déculottés sur la pelouse de Kaiserslautern (5-0) après 90 minutes cauchemardesques. Quatre jours après une victoire cinglante sur l'Olympique Lyonnais (3-0) en Ligue des champions, les troupes entraînées par Felix Magath n'ont pu confirmer ce coup d'éclat et retombent à la 15e place, juste au-dessus de la ligne de flottaison et d'une 16e place synonyme d'un éventuel barrage pour le maintien au printemps prochain. Loin, très loin des ambitions affichées en début de saison par un club habitué à jouer les premiers rôles mais qui tarde à trouver la bonne formule après avoir dépensé sans compter lors du mercato estival... LE TOP : Espanyol Barcelone Il n'y a pas que le Barça dans la vie ! A l'ombre de son encombrant voisin, l'Espanyol Barcelone réalise un excellent début de saison de l'autre côté des Pyrénées. Certes, les hommes de Mauricio Pochettino ne jouent pas dans la même cour que les Blaugranas mais les Perruches pointent le bout de leur bec à une surprenante quatrième place après 13 journées disputées en Liga. Les Catalans, auteurs de cinq victoires lors de leurs sept dernières sorties, se sont même offert le luxe de disposer de champions d'Europe - ceux de l'Atletico Madrid - battus dimanche dans leur chaudron de Vicente-Calderon (3-2). Trois points comme un symbole de la solidité de cet Espanyol auteur d'un sans faute à domicile depuis la reprise avec six victoires en autant d'apparitions au Stade Cornellà-El Prat. Attendus le 19 décembre, Lionel Messi et le Barça sont prévenus... LA PHRASE : "Cela a été un match fou, et nous avons montré que nous l'étions un peu plus et que nous ne craignions personne", Rafael Benitez (Inter Milan) Après quatre rencontres consécutives sans le moindre succès en Serie A, l'Inter Milan a retrouvé des couleurs dimanche en prenant le meilleur sur Parme (5-2), malgré un doublé de Hernan Crespo. Une victoire venue clore une belle semaine pour le club lombard, qualifié mercredi pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions après sa courte victoire sur les Néerlandais de Twente (1-0), et désormais relancé dans la course au scudetto, malgré ses 7 points de retard sur le voisin honni, l'AC Milan, leader de la Serie A. De quoi redonner à Rafa Benitez, technicien espagnol pour qui l'horizon semble s'éclaircir après une période délicate chez les Nerazzurri, le sens de l'humour... LA STAT : 3 Comme le nombre de buts inscrits et le nombre de matches de suspension dont a écopé Hugo Almeida. L'attaquant international portugais du Werder Brême est passé par toutes les émotions dimanche, signant un coup du chapeau face à Sankt Pauli (3-0) dans le cadre de la 14e journée de Bundesliga, avant de recevoir un carton rouge pour un coup de coude asséné à Carlos Zambrano au cours du même match. La Fédération allemande de football (DFB) a sévi en décidant de suspendre pour trois matches le Lusitanien, qui devient au passage le deuxième joueur de l'histoire du championnat d'Allemagne à signer le "combo triplé-carton rouge" après Sergei Kiriakov, joueur de Karlsruhe , auteur de la même "prouesse" en 1993.