Le Top 16 attendra

  • A
  • A
Le Top 16 attendra
Partagez sur :

Alors qu'une victoire en Lituanie lui aurait ouvert les portes du Top 16, Cholet n'a pas saisi l'occasion lors de la 8e journée de l'Euroligue. Battus logiquement à Vilnius (80-92) jeudi soir, les hommes d'Erman Kunter, toujours quatrièmes du groupe C, gardent néanmoins les cartes en main. Mais ils joueront très gros face au Cibona Zagreb à la Meilleraie mercredi prochain.

Alors qu'une victoire en Lituanie lui aurait ouvert les portes du Top 16, Cholet n'a pas saisi l'occasion lors de la 8e journée de l'Euroligue. Battus logiquement à Vilnius (80-92) jeudi soir, les hommes d'Erman Kunter, toujours quatrièmes du groupe C, gardent néanmoins les cartes en main. Mais ils joueront très gros face au Cibona Zagreb à la Meilleraie mercredi prochain. L'occasion était pourtant belle. Un succès à Vilnius et Cholet s'envoyait dans le Top 16 avant même les deux dernières journées de la première phase. Mais les champions de France n'ont pas saisi l'opportunité en s'inclinant très logiquement (80-92) jeudi soir dans une Siemens Arena qui a de quoi rendre jaloux les dirigeants de clubs de basket français. Dans cet outil moderne, bien rempli par les supporters lituaniens, les Choletais ont essuyé une cinquième défaite en huit matches face à leur adversaire direct pour la quatrième place du groupe C, synonyme de dernier billet pour le deuxième tour. Tout aussi embêtant, vainqueurs de justesse à l'aller (73-69), les représentants de la Pro A en Euroligue cette saison ont perdu le goal-average particulier. Dominés par la taille adverse, les partenaires de Claude Marquis, toujours privés de Fabien Causeur (aponévrose plantaire), n'ont jamais vraiment inquiété leur hôte du soir. Malgré une bonne entame (5-3, 2e), les joueurs d'Erman Kunter ont vite été dépassés par Malko Bjelica (7 points dans les cinq premières minutes) et ses coéquipiers. L'écart atteignait même plus de dix points (26-38, 15e) avant de retomber à neuf (41-50, 20e) à la mi-temps. Trop passifs en défense, les Choletais, sous l'impulsion de Sammy Mejia (17 points au final), revenaient avec de meilleurs arguments après le repos. Ils recollaient même à quatre petites unités (48-52, 23e). Mais le rapproché était de courte durée, le panier à trois points de Kenan Bajramovic repoussant les Français à dix points quelques instants plus tard (56-66, 27e). Un gros trou d'air dans le quatrième quart Plus jamais le club des Mauges allait se retrouver en position de chatouiller l'équipe de Sarunas Jasikevicius, rentré au pays le mois dernier pour donner un coup de main. Et les Choletais avaient gardé le pire pour la fin, complètement apathiques au début du quatrième quart-temps au point de se retrouver à -21 à la 35e minute (63-84). Leurs efforts dans le final pour rendre la défaite moins lourde ne changeaient au final pas grand-chose. Toujours quatrième de son groupe, Cholet compte, à deux journées de la fin, un point de plus que Vilnius qu'il devra donc conserver jusqu'à la fin. Autant dire que la réception mercredi prochain du Cibona Zagreb, qui n'a toujours pas gagné le moindre match, revêtira une importance capitale pour les Français s'ils ne veulent pas dépendre des résultats des Lituaniens qui accueilleront Barcelone le même jour. Et cette occasion là, il ne faudra pas la rater.