Le titre en ligne de mire pour l'OM

  • A
  • A
Le titre en ligne de mire pour l'OM
@ Reuters
Partagez sur :

LIGUE 1 - Marseille accueille Rennes avec pour ambition de se rapprocher du titre.

LIGUE 1 - Marseille accueille Rennes avec pour ambition de se rapprocher du titre. Opposé à Rennes mercredi soir au Stade Vélodrome (21h) en clôture de la 36e journée de Ligue 1, les neuf autres matches ayant lieu deux heures plus tôt, l'Olympique de Marseille a l'occasion de fêter le titre de champion de France. Mais il faudra pour cela que Lyon batte Auxerre, deuxième à cinq points, puis que les Phocéens s'imposent face aux Bretons. Un scénario tout à fait plausible que les hommes de Didier Deschamps ne souhaitent pas envisager pour le moment."Il nous reste des points à prendre, c'est important. C'est cela qui est concret, ce n'est pas des hypothèses, de statistiques, a ainsi confié à Europe 1 Laurent Bonnart. On a fait beaucoup efforts pour être là où on est aujourd'hui et il faudra encore en faire, poursuit le latéral droit. Ce sont des équilibres fragiles. On est concentré sur notre sujet, nous sommes les acteurs, on n'est pas là à débattre ou quoique ce soit. On va mettre les meilleures chances de notre côté pour préparer déjà ce match contre Rennes, puis il y aura un match contre Lille et un autre contre Grenoble. Il y a encore deux semaines de travail".Antonetti: "Si là, on n'est pas motivé..."Même prudence de la part de son entraîneur lors d'une conférence de presse relayée sur le site du club: "Les comptes se feront à la fin. J'étais venu ici en sachant que c'était un challenge difficile et excitant. J'ai eu la satisfaction d'avoir déjà gagné un titre et de corriger une anomalie (17 ans sans trophée) ensuite, on a la possibilité de faire quelque chose d'encore plus beau mais c'est aux joueurs d'aller le chercher, ça ne tombera pas du ciel".Du côté de Rennes, huitième au classement et qui n'a plus grand-chose à espérer, Frédéric Antonetti et ses joueurs comptent bien vendre chèrement leur peau. "On va essayer de faire un bon match à Marseille pour qu'ils ne puissent pas faire la fête contre nous", a expliqué l'entraîneur breton sur le site du club. "On n'est pas là pour casser l'ambiance mais pour gagner et donner la meilleure image possible. Si là, on n'est pas motivé, on ne le sera jamais".