Le titre en ligne de mire

  • A
  • A
Le titre en ligne de mire
@ Reuters
Partagez sur :

SERIE A - Le duel entre la Roma et le Milan promet d'être explosif ce samedi.

SERIE A - Le duel entre la Roma et le Milan promet d'être explosif ce samedi. Le but de Marek Hamsik a peut-être tout changé pour la Roma. Stade San Paolo, 28 février, la main de Philippe Mexès provoque un penalty transformé par le prometteur Slovaque alors que l'on joue la dernière minute de ce Napoli-Roma. En concédant le nul 2-2, le défenseur français et ses coéquipiers ont perdu plus que deux points dans le sud de l'Italie, certainement une bonne partie des espoirs de voler le titre à une équipe de l'Inter qui le tient solidement dans ses bras avec ses sept longueurs d'avance sur les hommes de Ranieri après 26 journées de championnat. Trois jours après avoir été sorti de la Ligue Europa par le Pana d'un Djibril Cissé décisif (3-2 pour les Grecs en Italie), l'AS Roma pourrait perdre encore un peu plus ce samedi, toujours sur sa pelouse du Stade olympique. En l'occurrence une deuxième place qui apparaît aujourd'hui, sauf écroulement de l'Inter, comme le dernier objectif des Romains en championnat et occupée par l'AC Milan, justement l'adversaire des Giallorossi pour l'affiche de la 27e levée de Serie A. "Nous devrions pouvoir compter sur les retours de Luca Toni et Julio Sergio", se réjouissait cette semaine Ranieri. Ne pas perdre de points précieux dans la course au titre L'entraîneur romain, qui a vu gambader à l'entraînement l'attaquant et le gardien de but, suppléé à Naples par Doni, devrait donc les aligner face aux Rossoneri. En revanche, s'il a réintégré les séances collectives, David Pizarro devrait être ménagé avant de se plonger à nouveau dans le bain de la compétition, notamment quand elle ressemble à un match de Ligue des champions comme celui proposé samedi soir. Francesco Totti, en délicatesse avec un genou, est toujours absent. En face, les Milanais chassent toujours activement le frère ennemi interiste. Avec quatre points de retard sur la bande de Mourinho, la formation de Leonardo doit faire le plein pour profiter du moindre faux-pas du quadruple champion en titre.