Le Thunder frappe à nouveau

  • A
  • A
Le Thunder frappe à nouveau
Partagez sur :

Attendue comme la série du premier tour la plus indécise du premier tour, la confrontation entre le Thunder et les Nuggets tourne à un cavalier seul de la franchise de l'Oklahoma. Après avoir enlevé ses deux premières manches à domicile, le Thunder a remis ça dans le Colorado, l'emportant 94-97 pour désormais mener 3-0.

Attendue comme la série du premier tour la plus indécise du premier tour, la confrontation entre le Thunder et les Nuggets tourne à un cavalier seul de la franchise de l'Oklahoma. Après avoir enlevé ses deux premières manches à domicile, le Thunder a remis ça dans le Colorado, l'emportant 94-97 pour désormais mener 3-0. Trois ans après son déménagement en provenance de Seattle, Oklahoma est en passe de remporter sa première série en playoffs. Car après avoir vainement résisté aux Lakers la saison passée, le Thunder se dirige vers une qualification des plus aisées face aux Nuggets. Alors que la franchise du Colorado faisait office, avec les Blazers, d'épouvantail à éviter au premier tour pour les cadors de la Conférence Ouest, Kevin Durant and co peuvent même espérer un sweep pour commencer. Et cette fois, contrairement au scénario d'un premier match au cours duquel le Thunder avait validé son succès sur une claquette de Kendrick Perkins des plus litigieuses, la victoire d'Oklahoma ne souffre guère de contestation. Et ce malgré les protestations de JR Smith. Alors qu'il avait le panier de l'égalisation au bout des doigts sur la dernière possession, l'arrière des Nuggets s'est en effet empêtré dans la défense de James Harden, ne déclenchant un semblant de tir qu'en espérant récolter la faute de son garde du corps et les trois lancers qui allaient avec. En vain. La tentative de braquage à laquelle se sont essayé les Nuggets a finalement échoué. Obligés de courir après le score l'essentiel de la rencontre, malgré une tentative d'échappée à la fin du premier quart et à l'entame de la dernière ligne droite, les hommes de Georges Karl sont finalement restés trop courts. La faute à l'inévitable tandem Kevin Durant-Russell Westbrook, le meilleur marqueur de la Ligue terminant meilleur marqueur de la rencontre avec 26 points malgré un 7 sur 22 peu flatteur et son compère flirtant avec le triple-double en compilant 23 points, 9 rebonds et 8 passes. Pour autant, les deux stars ont dû laisser la vedette à un coéquipier. Après Eric Maynor puis James Harden dans les deux premiers matches, c'était en effet au tour de Serge Ibaka de se mettre en évidence. Avec 22 points et 16 rebonds au compteur, le Congolais a en effet égalé son record de points et battu celui aux rebonds ! Le meilleur contreur de la Ligue (avec 198 blocks en saison régulière) méritait d'autant plus les félicitations de ses coéquipiers qu'il a également inscrit un dunk décisif à 10 secondes de la fin. «Il est celui qui a fait la différence. Il a été agressif, aussi fort que d'habitude en défense et la réussite était au rendez-vous. Il a vraiment changé le cours du match.» se réjouissait ainsi Kendrick Perkins. Une performance de choix signée face à un duo Nene-Kenyon Martin pourtant inspiré comme en attestent les 15 points-10 rebonds du Brésilien et 15 points-7 rebonds de l'ancien Net. Les Nuggets devront pourtant faire mieux, mardi, pour éviter le fanny et remettre à plus tard une élimination à laquelle ils semblent évidemment promis...