Le Thunder a de la ressource !

  • A
  • A
Le Thunder a de la ressource !
Partagez sur :

Deux jours après s'être fait surpendre par les Grizzlies pour démarrer du mauvais pied la première demi-finale de Conférence de son histoire, le Thunder a réagi en enlevant la deuxième manche 111-102, revenant ainsi à hauteur de Memphis avant les deux prochaines manches à jouer dans le Tennessee. Un succès qui doit autant à l'inévitable tandem Durant-Westbrook qu'au banc d'Oklahoma.

Deux jours après s'être fait surpendre par les Grizzlies pour démarrer du mauvais pied la première demi-finale de Conférence de son histoire, le Thunder a réagi en enlevant la deuxième manche 111-102, revenant ainsi à hauteur de Memphis avant les deux prochaines manches à jouer dans le Tennessee. Un succès qui doit autant à l'inévitable tandem Durant-Westbrook qu'au banc d'Oklahoma. La réaction n'a pas tardé. Piégé d'entrée par des Grizzlies surfant, dimanche, sur leur qualification surprise décrochée face aux Spurs, le Thunder n'aura eu besoin que de dix minutes pour se rassurer. Le temps de prendre dix longueurs d'avance (24-14) et de se réserver une soirée somme toute tranquille. Memphis tentera bien un rapproché dans le deuxième quart, pointant brièvement à quatre longueurs, et s'essaiera ensuite, en toute fin de match, à une remontée fantastique alors que l'écart avait franchi la barre des 20 unités à l'attaque de la dernière ligne droite. En pure perte. Lionel Hollins, l'entraîneur des Grizzlies ne semblait pourtant guère surpris par le déroulé de la soirée. "C'est un cas classique d'équipe jouant dos au mur, avec l'énergie du désespoir. Ils ont mis beaucoup d'intensité, beaucoup d'agressivité dans leur jeu et n'ont jamais desserré leur étreinte." relevait-il après coup, préférant retenir que ses troupes avaient récupéré l'avantage du terrain. "Cette défaite n'efface pas la victoire acquise dimanche. On a désormais deux matches à jouer à domicile et si on profite du soutien de nos fans comme on l'a fait face aux Spurs, on peut confirmer ce succès et conserver la main." Pour ce faire, il faudra pouvoir compter sur un secteur intérieur bien plus en vue que lors de cette deuxième manche. Bourreaux du Thunder lors du match 1, Zach Randolph et Marc Gasol ont en effet connu une soirée particulièrement difficile. Car si l'Espagnol y est allé d'un nouveau double-double avec 13 points et 10 rebonds et l'ancien Blazer a failli l'imiter avec 15 points et 9 rebonds, leur maladresse aux tirs a sonné le glas des espoirs d'un improbable doublé, tout particulièrement cette de Randolph, auteur d'un terrible 2 sur 13 que ne rattrape pas son 11 sur 12 aux lancers. "Leur défense a été très agressive." tentait de justifier la nouvelle icône du Tennessee. Aussi, Mike Conley pouvait bien tenter de prendre le relais à l'extérieur avec 24 points à 10 sur 15 aux tirs, ses efforts restaient bien évidemment vains face à la réussite collective du Thunder. Sans parler du tir à 20 000 dollars enquillé de la moitié du terrain par un fan, Oklahoma a ainsi terminé à près de 53% d'adresse aux tirs, affichant même un indécent 57% à trois points ! Et une fois n'est pas coutume, Kevin Durant et Russell Westbrook n'ont pas été les seuls à affoler les compteurs. Avec respectivement 26 et 24 points, les deux hommes ont certes été les plus prolifiques, mais James Harden, 21 points en 28 minutes, et Eric Maynor, 15 points à 6 sur 7 en 15 minutes, ont été tout autant efficaces. "C'est la victoire de tout un groupe, ce soir, et il faut répéter ce genre de performance dès samedi." ne manquait d'ailleurs pas de saluer Kevin Durant. Les joueurs de Scott Brooks ont quatre jours pour répéter leurs gammes...