Le TFC ne s'arrête plus

  • A
  • A
Le TFC ne s'arrête plus
@ Reuters
Partagez sur :

LIGUE 1 - Toulouse remporte sa quatrième victoire de suite, sur la pelouse de Nancy (2-0).

LIGUE 1 - Toulouse remporte sa quatrième victoire de suite, sur la pelouse de Nancy (2-0). Et de quatre ! Le TFC n'en finit plus de gagner, assuré désormais de rester deux semaines de plus sur les sommets de la Ligue 1, après sa nouvelle victoire sur la pelouse de Nancy (2-0). Si hormis la victoire à Bordeaux lors de la 2e journée, ce qui n'est d'ailleurs pas rien, les Toulousains n'avaient jusqu'ici affronté que des promus avec Brest et Arles-Avignon au programme, ce déplacement en Lorraine n'avait rien d'évident, là où le club de la Ville rose n'avait plus gagné depuis 1986. Sur la pelouse forcément impeccable, puisque synthétique, du stade Marcel-Picot, les deux formations se livrent pendant une bonne demi-heure à un duel agréable et équilibré, mais franchement dénué d'occasions dangereuses. Les Nancéiens sont les premiers à se mettre en évidence, coup sur coup par Bakar qui voit sa reprise du talon repoussée par Valverde (37e), puis par Lotiès qui sur le corner suivant envoie sa tête sur la barre (38e). Les leaders se réveillent quelques minutes plus tard, grâce à Tabanou qui voit le ballon rebondir sur son genou et filer en sortie de but à cinq mètres du but (41e). Quand Capoue fait du Gignac Face aux jolies, mais inefficaces combinaisons à trois des Nancéiens dans le camp des Violets, ces derniers répondent par leurs armes traditionnelles : du jeu au sol et l'utilisation des ailes avec notamment les montées récurrentes de M'Bengué à gauche et de Devaux à droite. Très recherché côté gauche, Tabanou repique lui souvent dans l'axe, à l'image de ces deux frappes au-dessus (52e, 67e). De plus en plus dangereux, contraignant par exemple Lemaitre à sauver son camp devant Machado qui attendait au second poteau (54e), les Toulousains vont finalement faire fructifier leur euphorie actuelle. Tabanou encore lui est sollicité par Capoue pour un une-deux dans le camp nancéien, ce dernier réalise ensuite un festival que son ex-coéquipier Gignac n'aurait pas renié : petit pont sur Lotiès enchaîné sur une frappe impeccable en ouvrant son plat du pied droit tel un avant-centre (0-1, 69e). Tranquilles jusqu'à une dernière alerte de Bakar, sortie avec majesté par Valverde de sa lucarne gauche (90e+1), les hommes de Casanova vont même imposer leur loi avec un peu plus d'aplomb encore à la dernière seconde du temps additionnel, avec un deuxième but de Tabanou qui profite de l'appel de Tafer pour perforer ballon au pied la défense nancéienne pour marquer en deux temps après une première tentative envoyée sur le poteau droit de Bracigliano (0-2, 90e+3). Avec un peu de réussite mais surtout beaucoup de maîtrise, Toulouse conserve donc les commandes de la Ligue 1, et les gardera d'ailleurs au moins quinze jours de plus avec la coupure internationale à venir. Et si Caen ne l'emporte pas face à Brest, le TFC pourra même se permettre de perdre en étant certain de ne pas tomber de son fauteuil de leader. Si ce n'est pas une preuve d'équipe en forme, cela y ressemble tout de même très fortement.